In critique littéraire Fantasy lecture Litterature Littérature Littérature jeunesse livres Magie Mystères Romans Saga littéraire Suspense Thriller

Magyk tome 2 d'Angie Sage

Coucou mes amours ♥, j'espère que vous allez bien ?

Je sais que cela fait quelques semaines que je n'ai pas posté, je tiens à m'excuser, j'étais beaucoup plus présente sur ma chaîne YouTube. Aussi, n'hésitez pas à aller me suivre là-bas (). Je vais reprendre les critiques littéraires complètes sur le blog, donc attendez-vous à une série d'articles là-dessus. J'ai eu également quelques soucis perso, mais rien d'important, rassurez-vous. On va sans plus attendre continuer avec ce qui m'amène à écrire cette chronique

Aujourd'hui, on se retrouve pour une critique littéraire. On poursuit dans la littérature jeunesse avec le second tome de Magyk écrit par Angie Sage et publié aux éditions Albin Michel. Pour lire ma critique sur le premier tome, c'est par ici. Si vous aimez le suspense et la fantasy, vous risquez d'aimer ce roman. 

Titre du livre : Magyk, tome 2 Le grand vol
Auteur du livre : Angie Sage
Sortie en France : 15 mars 2006
Éditeur : Michel Albin
Type de livre : Roman jeunesse (Fantasy, Thriller)
Nombre de pages : 542 pages
Résumé de la quatrième de couverture : Un an s'est écoulé depuis que Septimus Heap a découvert sa vraie famille et reçu l'appel de la sorcellerie. Sous l'égide de la magicienne extraordinaire Marcia Overstrand, il étudie l'art subtil des conjurations et des charmes, pendant que sa sœur Jenna se fait à sa nouvelle vie de princesse. Mais le danger les guette. Une ombre Noire rôde...

Introduction
On suit l'histoire de Jenna qui est la princesse du royaume et de Septimus qu'on avait cru mort, mais qui est bel et bien en vie. Il est devenu l'apprenti extraordinaire de Marcia Overstrand, elle-même étant la magicienne extraordinaire. Alors qu'on pensait qu'ils en avaient fini avec la ténèbre, une nouvelle menace émerge sous les traits d'une personne que l'on aurait jamais soupçonnée. Et qui plus est, dans l'ombre se trame un complot visant à éliminer la princesse, l'apprenti et la magicienne extraordinaire. Mais qui donc en veut à ce point à ces personnes ? Comment vont-ils réussir à s'en sortir ? Et surtout réussiront-ils à déjouer les plans diaboliques qui jouent contre eux ?

Mon avis
Un an s'est écoulé depuis leurs aventures dans les marais de Marram, Jenna est officiellement devenue la princesse du royaume, tandis que 412 a retrouvé sa famille: les Heap. Oui, 412 est en réalité Septimus que tout le monde croyait mort et qui a été envoyé dans la jeune garde dès son plus jeune âge. Par la suite, Marcia Overstrand, la magicienne extraordinaire, lui a proposé le poste d'apprenti, chose qu'il a accepté après de nombreuses discussions. Ce qui n'a pas tout à fait plus à son aîné: Simon. Ce dernier ne vivait que pour devenir apprenti extraordinaire, alors bien sûr, il a vu là une trahison sans précédent et s'est enfui, disparaissant à travers les marais. Dans ce tome-ci, on va être concentré sur Jenna et Septimus. 

La jeune fille se fait enlever et son frère adoptif tente de faire ouvrir les yeux à son mentor, sans succès. Il décide de partir à la recherche de la princesse et dans sa quête, rencontre Nicko, son frère avec qui ils ont vécu beaucoup de choses l'année précédente. Ils se lancent tous deux sur les traces de la petite fille disparue. Après maintes et maintes péripéties, ils font la rencontre de Lobo, un garçon sauvage, dont la rumeur prétend qu'il aurait été élevé par des Gloutons. On y découvre sa véritable identité au fil de l'histoire et finalement, Jenna retrouve son père biologique. Quel est le danger qui plane sur eux et pourquoi Jenna a été enlevée ? Par qui ? Qui est Lobo et quel est son lien avec Septimus ? Arriveront-ils à déjouer le plan diabolique qui consiste à éliminer la princesse, l'apprentie extraordinaire et la magicienne extraordinaire ?

Jenna est l'héroïne de l'histoire, elle a pris beaucoup d'assurance entre le premier et le second tome. Parfois, elle laisse entrevoir la future reine qu'elle deviendra. Je pense notamment aux ordres qu'elle donne au pauvre Stanley pour qu'il aille voir Tante Zelda afin de la prévenir de leur arrivée. Même si cela lui a coûté de le menacer, elle l'a fait. Elle regrette bien sûr, mais parfois, on n'a pas le choix. La fillette semble plus mature et réfléchie que dans le premier tome. C'était plus difficile d'évaluer son caractère dans le livre précédent, vu qu'elle n'a jamais été séparée de ses frères. Dans celui-ci, elle ne doit compter que sur elle-même. Elle a de la ruse et de l'intelligence et en grandissant, elle deviendra une femme redoutable. Je l'ai beaucoup aimé dans celui-ci, encore plus que dans le premier. J'espère qu'elle continuera d'évoluer dans le prochain roman.

Nicko, est un peu moins présent que dans le premier, pour autant, il va se révéler un peu moins utile, notamment pour emmener son frère voir Morwenna la mère de toutes les sorcières. Malgré leurs péripéties, ils vont trouver leur chemin et ils finiront par découvrir où chercher la petite fille. Cela dit, il restera plus effacé et ne servira pas à grand-chose. Il va laisser la place à son cadet qui va user de ses pouvoirs afin de les aider dans leur quête. C'est dommage qu'on ne lui ait pas donné un plus grand rôle, il se retrouve relégué à la seconde place. Cela dit, il sera le seul à croire Septimus, quand il dit que Jenna a été enlevée et il va l'accompagner malgré tout.

Septimus qui était un peu plus effacé dans le premier va se retrouver la vedette au côté de sa soeur adoptive dans ce nouveau roman. Usant de ses nouvelles compétences, il va tenter de déjouer les plans diaboliques mis en place pour tuer la princesse, mais aussi sa formatrice et lui-même. Il devient plus confiant et il arrive à transmettre plus d'émotions que dans le premier tome. Je me suis attachée à lui et je l'aime beaucoup. C'est un personnage qui a de l'avenir, je pense et qui au fil du temps va se bonifier.

Simon, le frère aîné de Nicko, Septimus et frère adoptif de Jenna est bien plus présent dans ce roman et pour cause ! Si dans le premier, il n'est mentionné que deux ou trois fois, dans ce tome-ci, il prend part à l'action. J'ai vu en lui quelqu'un de caractériel, vraiment, on a l'impression d'être face à un enfant qui veut tout et tout de suite, sans le moindre effort. Je vois également, quelqu'un de jaloux et envieux et qui ne supporte pas que les autres réussissent là où lui à échouer. C'est le personnage que j'ai le moins aimé dans ce roman. Il refuse d'ouvrir les yeux et il se complaît dans son désespoir.

Lobo, ou l'enfant sauvage. Il m'a fait penser à Septimus, au tout début quand Jenna et Nicko le voit pour la première fois. Et ce n'est pas pour rien qu'il me le rappelle. Durant l'histoire, on va apprendre la véritable identité de ce dernier. Et j'avoue être contente de cette révélation qui est une aubaine pour Septimus. On a une vision différente de ce qu'aurait pu être la vie de l'apprentie s'il n'avait pas fait la jeune garde et s'il avait été élevé comme Lobo par les Gloutons. Si au début, il ressemble vraiment à un animal, au fur et à mesure, on le découvre plus humain et surtout avec un coeur sensible. Ce qu'il fait pour Jenna est tout simplement adorable. C'est un bon garçon qui n'a pas eu l'occasion de découvrir l'amour maternel et c'est bien dommage. Je l'ai beaucoup aimé.

L'écriture est fluide, au début, on nous situe l'histoire qui s'est déroulée un an auparavant, ce qui nous donne des informations pour la suite. Après, on est très vite dans l'action, ça s'enchaîne et on n'a pas le temps de s'ennuyer. C'est un style d'écriture simple, mais qui pour moi, est bien. Le vocabulaire est simple, pas besoin d'un dictionnaire à côté de soi pour comprendre ce que l'auteur veut dire, un bon point donc !

Pareil que pour le précédent tome, il est question ici de la survie de la princesse, encore une fois. Le scénario n'est pas basé sur une histoire d'amour ou quoi que ce soit, du coup c'est agréable à lire. On se laisse glisser dans leurs aventures en découvrant au fur et à mesure les motivations de ceux qui veulent tuer la petite princesse et ses acolytes. On est sur deux protagonistes principaux, la fille: Jenna et le garçon: Septimus. Le roman est donc divisé en deux, alternant à chaque fois ce qui se passe du côté du magicien puis du côté de la fillette, lorsque ceux-ci se retrouvent séparés l'un de l'autre.  

À la fin, on découvre qui se trouve derrière le complot, et même si on l'avait deviné depuis longtemps, vu que cela avait été révélé deux fois dans le livre, il reste quand même un petit élément de surprise, à savoir l'identité de l'ombre qui poursuit Marcia. Et on découvre le véritable père de la princesse, d'ailleurs, ils finissent par avoir une conversation tous les deux, même si ça ne se déroule pas comme prévu. 

Conclusion
Ce second tome réserve lui aussi quelques surprises, notamment le revirement de Simon, puis la découverte de Lobo et de son identité, ainsi que le véritable père de Jenna. Une menace sombre plane sur Jenna, Marcia et Septimus et tout au long, on entretient le suspense. La fin est bien, sans être sensationnelle, mais j'ai tout de même envie de lire le prochain tome. J'ai bien aimé ce roman, même si je suis moins émerveillée qu'avec le premier, car, il n'y a plus l'effet de surprise et de découverte de l'univers comme c'était le cas pour le premier. Cela dit, j'ai beaucoup aimé l'histoire avec le Dragon de Septimus. Je conclurai en disant que c'est un bon roman et que j'ai hâte de découvrir davantage sur l'univers avec la suite.  

Citations qui m'ont marqué
«-Qu'est-ce qu'il leur prend ? interrogea Nicko.
Septimus éclata de rire.
-Regarde, dit-il. Ils ont mangé mon sac.
-Il était si mauvais que ça ?
-Non, mais ils sont tombés sur les Volcano à la menthe !
»
« Clignant les yeux à cause du soleil, Septimus leva le bocal et l’agita devant la petite fille. Celle-ci se releva d’un bond, le regard fixé sur les araignées.
— Ne t’avise pas de relâcher ces saletés à côté de moi, dit-elle
.
»
Note
Global : 7,8/10 (Bon)
Scénario : 8/10 (Très bon)
Histoire : 9/10 (Excellent)
Écriture : 9/10 (Excellent)
Suspense : 7/10 (Bon)
Originalité : 7/10 (Bon)
Additivité : 7/10 (Bon)
Pédagogie : -
Créativité : 7/10 (Bon)
Personnages : 8/10 (Très bon)
Humour : 8/10 (Très bon)
Fin : 8/10 (Bon)

Cette chronique touche à sa fin, merci de l'avoir lu jusqu'au bout. J'espère qu'elle t'aura plu ? Et toi, connaissais-tu ce livre ? Qu'en as-tu pensé ? Ma chronique t'a-t-elle donné envie de lire le roman ? Qu'as-tu pensé des personnages ? Quel est ton préféré ? Et celui que tu as détesté ? Qu'as-tu pensé de Simon ?  Dis-moi tout ceci en commentaire, cela me ferait plaisir. Je t'embrasse très fort, et à la prochaine pour un nouvel article ♥. 
PS; L'image qui illustre l'article n'est pas de moi, elle a été trouvée sur pixabay (ici) !

Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In Beauté Cheveux Complément Femmes croissance Filles fortification Gélules Hivency Luxéol Minéraux Partenariat pousse produit offert produitoffers Santé Trucs de fille Vitamines

Luxéol pour la pousse des cheveux

Coucou mes chats ♥ Comment ça va ?

Aujourd’hui, on se retrouve pour le troisième partenariat de ce mois. Je fais rarement des partenariats, mais quand j'en fais, je ne fais pas les choses à moitié n'est-ce pas ? Je vous ai déjà parlé de cette marque récemment, puisque j'ai utilisé et testé leur masque réparateur pour les cheveux. Il s'agit de la marque Luxéol. Je ne vais pas répéter les infos que j'ai déjà mentionnées dans le premier article, aussi vais-je passer directement au produit. Il s'agit de gélules permettant la pousse, la croissance et la fortification des cheveux.

Le packaging
Il s'agit d'une boîte verte et blanche, avec des écritures noires et blanches. On y retrouve le nom de la marque, mais aussi ce que promet Luxéol, ainsi que les ingrédients principaux contenus dans ces gélules. Il est simple, mais encore une fois, ce n'est pas le packaging qui aurait attisé ma curiosité.

Les promesses
Le produit nous promet des cheveux plus forts, en meilleur état, qui pousse plus vite, mais est-ce que ça fonctionne vraiment ? À l'heure où je vous écris cet article, je n'ai pas terminé mon programme d'un mois, donc je reviendrai éditer ce post à la toute fin. Pour l'instant, je n'ai pas vu de pousse plus importante, mes cheveux sont cependant en meilleur état. À voir à la fin de la cure si mes cheveux ont poussé plus vite que d'habitude et s'ils sont plus forts. Cela dit, ayant des problèmes de santé, ces derniers peuvent donc fausser les tests des gélules.

Les ingrédients
Extrait de parties aériennes de roquette (Eruca sativa), maltodextrine, tunique de la gélule d'origine végétale : hydroxypropylméthylcellulose, poudre de parties aériennes de prêle des champs (Equisetum arvense), sulfate de zinc, antiagglomérant : sels de magnésium d'acides gras, sulfate de cuivre, chlorhydrate de pyridoxine (vitamine B6), sélénite de sodium, D-biotine (vitamine B8).

 En bref, il est composé de roquette, de prêle des champs, de vitamines et de minéraux.


Où le trouver ?
Déjà, il faut savoir que la marque est française, de ce fait, le produit est fabriqué en France. Il est disponible en pharmacie sous forme de boîte pour un programme de 30 jours ou de 90 jours. Moi j'ai eu le programme de 30 jours qui coûte 19,90€ et que vous pouvez également acheter sur le site de la marque (ici). Le programme de 3 mois quant à lui coûte 59.70€ (mais en ce moment il ne vaut que 39,80€)

Mon avis
Pour ma part, jusqu'à présent, je n'ai pas constaté une pousse plus rapide de mes cheveux, ni même vu mes cheveux être plus forts. En revanche, ils ont l'air en meilleur état. Après, comme je le disais précédemment, mon programme n'est pas fini donc tout peut encore changer et en plus, j'ai des soucis de santé qui font que cela peut ne pas fonctionner. Le mieux que je puisse vous dire, est de tester vous-même et vous faire votre propre avis. Ce n'est pas parce je n'ai pas vu de résultat pour l'instant, que cela ne marchera pas sur vous. J'éditerai cet article à la fin pour vous donner mon avis final sur ce produit.

Conclusion
Au final, je n'ai pour l'instant pas constaté grand-chose, à part que mes cheveux semblent en meilleur état. Le programme n'étant pas terminé, je reviendrai vous faire mon retour final à la fin. Je pense que cela doit fonctionner sur certaines personnes, mais avec mes soucis de santé, je pense que cela peut jouer sur le fait que je ne remarque pas de différence au niveau de la pousse de mes cheveux. Je pense que pour ce produit, il vaut mieux se faire son propre avis et tester soi-même les gélules pour voir comment notre organisme, nos cheveux réagissent. Voilà mon conseil.

Je voudrais remercier la plateforme Hivency, ainsi que la marque Luxéol pour l'envoi gratuit de ce produit. Je suis ravie d'avoir pu tester ces gélules et j'espère avoir l'occasion de les re tester quand j'aurai plus mes problèmes. Et vous, connaissiez-vous la marque ? Avez-vous déjà testé ces gélules ? Qu'en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de les tester ? N'hésitez pas à me répondre dans les commentaires, je suis toujours ravie d'échanger avec vous ! En attendant mon prochain article, prenez soin de vous et plein de bisous ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

2 Comments

In amore puro Beauté Bien-Être cosmétique Femmes Filles gommage Hivency huile d'olive hydratation NYIOCC Partenariat produit offert Santé soins test de produits Toscane victoire de la beauté

La gamme Amore Puro pour le corps

Bonjour mes chats ♥ Vous allez bien ?

Aujourd'hui, on se retrouve pour un nouveau partenariat, cette fois avec une marque italienne : Amore Puro. Je vous ai présenté les produits sur mon instagram en story (ici), si jamais vous n'avez pas vu, vous pouvez cliquer dans le lien que je vous ai mis ! J'ai été agréablement surprise qu'on me choisisse pour tester leurs produits et j'en suis très contente, car cela m'a permis de découvrir une marque que je ne connaissais pas du tout et de pouvoir vous donner mon avis en toute honnêteté.

Histoire
Jacques, belge et propriétaire d'une pharmacie depuis 20 ans, décide de fusionner son savoir scientifique avec son amour pour l'olive et c'est ainsi qu'est née Amore Puro. Une gamme de cosmétiques forte de valeurs et d'engagements sans faille, à l'image de son créateur. (Suite)

La gamme est composée d'huile d'olive extra vierge de Toscane pour un bien-être et chouchoutée son corps. Ces cosmétiques ont reçu une victoire de la beauté aux NYIOCC.

Le packaging
Pour le lait hydratant, le contenant est transparent en plastique. Sur le bouchon, un petit coeur en argent est dessiné dessus. On y retrouve les écritures en noirs et rose. Pour le gommage, le contenant est en verre et les écritures sont pareilles que pour le premier. C'est un packaging simple et mignon. Perso je suis fan et j'ai d'ailleurs comme projet de les recycler pour mettre mes prochaines crèmes, etc dedans !

Les promesses
Justement, parlons-en ! Le lait pour le corps nous dit qu'il a un effet régénérant et hydratant et qu'on a une sensation de bien-être toute la journée. Ils prennent grand soin de choisir les meilleurs ingrédients pour aller avec leur huile d'olive. Une garantie pour notre santé et pour notre environnement (dixit la marque). Pour le gommage, nous sommes sur une élimination en douceur des cellules mortes grâce aux noyaux d'olive concassés et l'huile d'olive permettant d'hydrater l'épiderme.

Les ingrédients
Lait pour le corps:
INGREDIENTS: AQUA/ WATER, DICAPRYLYL ETHER, GLYCERIN, DICAPRYLYL CARBONATE, OLEA EUROPAEA FRUIT OIL/ OLEA EUROPAEA (OLIVE) FRUIT OIL, GLYCERYL STEARATE, JOJOBA ESTERS, STEARETH-2, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER/ BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA BUTTER), POLYSORBATE 60, CENTAUREA CYANUS FLOWER WATER, CITRUS AURANTIUM AMARA FLOWER WATER/ CITRUS AURANTIUM AMARA (BITTER ORANGE) FLOWER WATER, PHENOXYETHANOL, CETEARYL ALCOHOL, ETHYLHEXYLGLYCERIN, HELIANTHUS ANNUUS SEED CERA/ HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED WAX, CARBOMER, TRIETHANOLAMINE, PARFUM/ FRAGRANCE, CALENDULA OFFICINALIS FLOWER EXTRACT, POLYGLYCERIN-3, ACACIA DECURRENS FLOWER CERA/ ACACIA DECURRENS FLOWER WAX, CITRIC ACID, BENZYL ALCOHOL, SODIUM BENZOATE, POTASSIUM SORBATE, LIMONENE, LINALOOL.

MAY CONTAIN: CI 77288/ CHROMIUM OXIDE GREEN


Gommage pour le corps:
INGREDIENTS: AQUA/ WATER, CETEARYL ALCOHOL, ETHYLHEXYL PALMITATE, C12-15 ALKYL BENZOATE, ISOPROPYL MYRISTATE, ALUMINA, GLYCERIN, CETYL PALMITATE, OLEA EUROPAEA SEED POWDER/ OLEA EUROPAEA (OLIVE) SEED POWDER, OLEA EUROPAEA FRUIT OIL/ OLEA EUROPAEA (OLIVE) FRUIT OIL, CERA ALBA/ BEESWAX, CETYL ALCOHOL, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER/ BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA BUTTER), BENZYL ALCOHOL, SIMMONDSIA CHINENSIS SEED OIL/ SIMMONDSIA CHINENSIS (JOJOBA) SEED OIL, NIACINAMIDE, XANTHAN GUM, PARFUM/ FRAGRANCE, CITRIC ACID, TOCOPHERYL ACETATE, BHT, DISODIUM EDTA, DEHYDROACETIC ACID, ALOE BARBADENSIS EXTRACT, MALTODEXTRIN, LINALOOL, GERANIOL, CITRONELLOL, LIMONENE, EUGENOL.


Où le trouver ?
On peut retrouver la gamme de produits, ainsi que les autres produits de la marque sur leur site officiel : . Le lait pour le corps vaut 19.80€ les 200ml () et le gommage de 200ml () également vaut 27€. Alors effectivement, c'est un coup, et lorsque l'on veut tester une marque que l'on ne connaît pas, cela peut être un frein. C'est la raison pour laquelle, j'ai décidé de vous en parler juste après, de ce que j'ai pensé de ces produits, afin que vous ayez un avis sur les produits. Et j'ai un petit cadeau pour vous aider à vous offrir les produits s'ils vous intéressent ! Rendez-vous en fin d'article :)

Mon avis
Pour ma part, dès la première utilisation,j'ai remarqué que le gommage laissait ma peau très douce. C'est la première réflexion que je me suis faite. La combinaison de l'huile d'olive et des noyaux d'olive concassés élimine les cellules mortes sans trop irriter les peaux sensibles. Je le précise, car justement, ma peau est très sensible et je n'ai pas eu d'irritation ou de tiraillement désagréable. Un bon point donc. Après avoir rincé le gommage, on sent que la peau est douce et hydrater, un vrai bonheur. Et lorsqu'on le combine avec le lait hydratant, que dire ? La peau ne démange pas, ne tire pas, on sent qu'elle est hydratée et que la peau est toute douce. Pour ma part, je sentais encore les effets du lait, le lendemain, même après avoir pris une douche. Personnellement, je suis très fan de l'odeur du lait, comme du gommage. On sent l'huile d'olive, mais en même temps, on a ce petit côté fleuri, frais ! Je le recommande pour toutes celles qui ont la peau sèche, sensible. C'est une véritable tuerie !

Conclusion
Au final, je suis conquise par cette gamme pour le corps. Elle respecte la peau sensible, lui redonne douceur et hydratation. Même les zones les plus rugueuses (comme les coudes pour moi) sont hydratées. Ils tiennent leurs promesses et je le recommande vraiment. D'ailleurs, la marque a un petit cadeau pour vous. Vous pouvez bénéficier de -20% avec le code promo (AMORE2019) pour votre première commande et bénéficiez d'huile de beauté offerte pour toute commande supérieure à 50€. De plus, la livraison est gratuite sur votre première commande, alors heureux ?! (Amore Puro)

L'article est maintenant terminé, j'espère que ça vous a plu ? J'ai été ravie de partager cette marque et ses produits avec vous et j'espère que vous aimerez autant que moi utiliser cette gamme pour le corps. Connaissiez-vous cette marque ? Et leurs produits ? Avez-vous déjà testé put en tester certains ? Si oui, qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à me dire tout cela en commentaire ! Bonne journée à vous et prenez soin de vous !

Read More

Share Tweet Pin It +1

4 Comments

In Beauté bloggeuse blogging Cheveux Femmes Filles Hivency hydratation Luxéol masque Partenariat produit offert produitoffers réparateur Trucs de fille

Masque réparateur cheveux Luxéol

Bonjour mes chats ♥ Vous allez bien ?

Cela fait très longtemps que je ne vous ai pas parlé de produits de beauté et encore plus de partenariat. Vous me connaissez, vous savez que je préfère tester des produits dont je suis susceptible d'utiliser, plutôt que d'avoir plein de partenariats qui ne me serviront à rien. Grâce à la plateforme Hivency, j'ai pu découvrir la marque Luxéol qui proposait de découvrir leur masque réparateur pour les cheveux. Si vous me suivez sur les réseaux, vous savez que je colore mes cheveux depuis des années maintenant et que les colos, ça abîme beaucoup les cheveux. Je trouvais que c'était le bon contexte pour mettre à l'épreuve ce masque. Pour ne pas avoir un seul avis, j'ai également fait tester le masque à mon copain, qui lui-même a les cheveux bien plus abîmés que moi, afin de voir si le masque tenait ses promesses jusqu'au bout.

Le packaging
Capuchon blanc, pot vert avec écriture blanche et orange, autant dire que c'est sobre, mais que ça attire quand même l'oeil. C'est lisible, on a la liste des ingrédients (très important), les conseils d'utilisation (toujours utile), les précautions d'emploi et quelques infos sur les contrôles que le masque a supportés. Il est en plastique, donc je vais m'en resservir pour mes futurs masques/beurres corporels, etc. Le recyclage, c'est la vie, les amis ! Ce n'est pas le packaging qui m'a fait flasher, mais plutôt les promesses dessus. Il a une contenance de 200ml ce qui nous laisse une bonne marge pour bien le tester et voir s'il tient ou non ses promesses.

Les promesses
Justement, parlons-en ! Qu'est-ce qu'il fait ce masque pour cheveux ? Déjà, il nous dit que sa texture riche et onctueuse nourrit et répare les cheveux. Qu'il apporte douceur et facilite le démêlage des cheveux et qu'il convient aux cheveux secs et abîmés. Mais est-ce qu'il les tient ? Eh bien, moi, je dirais que oui. Les cheveux sont réparés à mesure qu'on utilise le masque, de même qu'il laisse des cheveux doux et le démêlage se fait bien plus facilement.

Les ingrédients
Aqua, Cetearyl Alcohol, Butyrospermum Parkii Butter, Behentrimonium Chloride, Parfum, Polyquaternium-32, Paraffinum Liquidum, Cetrimonium Chloride, Isopropyl Alcohol, Hydrolyzed Keratin, Panthenol, PPG-1 Trideceth-6, Magnesium Nitrate, Citric Acid, Sorbitan Oleate, Sodium Hydroxide, Methylchloroisothiazolinone, Magnesium Chloride, Methylisothiazolinone.

 En bref, il est composé de dérivés de la kératine, de beurre de karité et de la provitamine B5.


Où le trouver ?
Déjà, il faut savoir que le masque est fabriqué en france, qu'il a subi de nombreux tests afin d'être sûre qu'il conviendra au plus grand nombre. Que le masque est trouvable dans de nombreuses pharmacies et au prix de 19,90€ les 200ml. Et je vous assure que très peu de produit suffit pour faire l'ensemble de sa longueur et de ses pointes (tout dépend de votre longueur bien sûr). Vous pouvez également l'acheter sur le site de la marque (ici)

Mon avis
Pour ma part, dès la première utilisation, j'ai remarqué que mes longueurs étaient plus douces, plus brillantes aussi. Je sentais une légère différence entre le avant et le après. Et plus je l'utilise, plus je vois que mes cheveux sont resplendissants. J'ai adoré son odeur, le fait que je n'ai pas besoin d'en mettre trois tonnes pour faire ma chevelure, qu'on n'a pas besoin de le laisser agir super longtemps (2 à 5 min suffisent). La texture est onctueuse et glisse bien dans les cheveux humides. Gros plus: il ne fait pas dégorger ma couleur ! Bref, moi je le recommande à 100%.

Mon copain qui lui a les cheveux bien plus mal en point que moi a été surpris dès la première utilisation. Il faut savoir qu'il a les cheveux bien plus longs que moi. Presque en bas du dos. Et je dirais qu'au moins 30-40cm de ces longueurs (et pointes) étaient en très mauvais état. Lorsqu'il l'a utilisé pour la première fois, 25-30cm centimètres de ces cheveux n'étaient plus de la paille. Ils n'étaient plus secs, seuls restaient les pointes et les 5 derniers centimètres. Et à mesure de ses utilisations, même les pointes commencent à être moins rêches. Il est conquis lui aussi par ce masque et il continue de l'utiliser, tout comme moi.

Conclusion
Au final, nous sommes très contents de ce masque qui respecte bien ses promesses. Je pense que le résultat le plus surprenant, c'est sur mon copain car il a presque récupéré toute sa chevelure. Bien sûr, il faut l'utiliser à chaque fois qu'on se lave les cheveux, et voir sur plusieurs jours (environ 21 d'après la marque) pour réussir à récupérer tous ces cheveux. Je n'ai pas pu l'utiliser aussi longtemps vu qu'Hivency nous impose un délai de 21 jours pour poster notre article, mais je reviendrai l'éditer pour vous donner ma conclusion finale, même si je ne pense pas qu'elle va changer des masses. Nous sommes très satisfaits et on le recommande les yeux fermés !

Je voudrais remercier la plateforme Hivency, ainsi que la marque Luxéol pour l'envoi gratuit de ce produit. Je suis ravie de voir que ça fonctionne et qu'il n'a pas fait de promesses mensongères comme on peut voir sur de nombreux produits du marché. Et vous, connaissiez-vous la marque ? Avez-vous déjà testé ce masque ? Qu'en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de le tester ? N'hésitez pas à me répondre dans les commentaires, je suis toujours ravie d'échanger avec vous ! En attendant mon prochain article, prenez soin de vous et plein de bisous ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

2 Comments

In critique littéraire Fantasy lecture Litterature Littérature Littérature jeunesse livres Magie Mystères Romans Saga littéraire Suspense Thriller

Magyk tome 1 d'Angie Sage

Coucou mes chats ♥, j'espère que vous allez bien ?

Je tiens à m'excuser de ne pas être aussi régulière que je le voudrais sur le blog. Avec mon nouveau boulot, qui me prend beaucoup de temps, j'ai un peu de mal à tout concilier. Heureusement pour vous, j'ai en réserve, un bon nombre de critiques littéraires non publiés ! Pendant que j'y pense, si vous n'avez pas vu ma dernière vidéo sur ma chaîne, vous pouvez retrouver ma prochaine PAL et c'est d'ailleurs vous qui avez choisi mes lectures (ici). Si tu ne me suis pas sur les réseaux sociaux, je t'invite à le faire, car beaucoup de contenu inédit arrive là-bas. Tu peux me suivre sur Instagram (), Snapchat (yuukiaudrey), Facebook ().

Bref, retournons à nos moutons, qu'en dites-vous ?! Aujourd'hui, on se retrouve pour une nouvelle critique littéraire. C'est une saga littéraire jeunesse de fantasy mêlée à du thriller. Magyk est la première saga littéraire écrite par Angie Sage. Et c'est aux éditions Albin Michel qu'elle est publiée. Emballé ?! On part pour la fiche technique du roman.

Titre du livre : Magyk, tome 1
Auteur du livre : Angie Sage
Sortie en France : 2 Mars 2005
Éditeur : Michel Albin
Type de livre : Roman jeunesse (Fantasy, Thriller)
Nombre de pages : 473 pages
Résumé de la quatrième de couverture : Le magicien Silas Heap trouve un nouveau-né dans la neige, une petite fille aux yeux violets, emmaillotée dans une couverture. L'enfant, baptisée Jenna, va grandir auprès de ses six frères, dans sa nouvelle famille. Mais un mystère entoure ses origines... Jenna, a-t-elle été réellement abandonnée ? De grands mystères s'abattent sur les Heap, qui traitent Jenna comme ils auraient traité leur fils, Septimus, mort à la naissance. Pendant ce temps, des rumeurs sont rapportées à Sarah : la reine serait morte et sa fille se serait fait abandonner... où serait donc la petite princesse ?

Introduction
On suit l'histoire d'une jeune fille, Jenna, qui vit avec ses six frères et ses parents. Tous sont des magiciens et possèdent des yeux verts, signe caractéristique du magicien. Tous, sauf elle. Ils vivent non loin du château, dans une maison qui ne contient qu'une seule pièce. Mais ils vivent heureux, jusqu'à ce fameux jour, lorsqu'elle fête son dixième anniversaire. Marcia, la magicienne extraordinaire, annonce à sa famille et également à la petite fille, qu'elle ne fait pas vraiment partie de leur famille. Elle est l'héritière du trône et sa véritable mère est morte assassinée. S'ensuivent une course-poursuite entre Jenna et le custode qui envoi un chasseur la pourchasser afin de la ramener à son maître : DomDaniel, l'ex-magicien extraordinaire... Comment va-t-elle s'en sortir ? Réussira-t-elle à monter sur le trône qui lui revient de droit et à chasser une bonne fois pour toute DomDaniel ?

Mon avis
Jenna est une petite fille aux yeux violets que Silas Heap, fils d'un magicien ordinaire et dernier d'une fratrie de sept enfants, trouve dans la neige aux abords du château, dix ans plutôt. Il apprend à son retour que sa femme, vient de perdre leur petit dernier, leur septième et dernier fils : Septimus. Il se dit que Sarah sera ravie de voir qu'à défaut d'un fils, elle aura une petite fille pour estomper la mort de leur petit dernier. Durant dix ans, la petite fille grandit heureuse auprès de ses six frères et de ses parents. Dans une famille de magicien, il n'est pas rare de voir de la magie, aussi, la petite n'est pas surprise et s'est vite habituée à son quotidien magique. Personne ne connaît sa réelle identité, à part Marcia et Sarah qui l'a deviné il y a quelques années. Tandis qu'ils fêtent les dix ans de la petite dernière, un évènement survint : le custode suprême est au courant que Jenna est toujours en vie...Altheir, le fantôme et ancien magicien-extraordinaire se précipite chez les Heap pour les prévenir. De surcroit, Marcia Overstrand, l'apprentie du fantôme intervient et raconte la véritable histoire autour de Jenna.

Personne ne semble y croire. Elle, une princesse ? Et pourtant, tout coïncide. Mais ce n'est guère le moment de tergiverser, car déjà l'Éxécutrice est en route. Alors que le reste de la famille part se cacher dans la forêt, Silas et Nicko viennent retrouver la petite fille et sa protectrice. Malheureusement, ils n'ont que trop tarder...elle a réussi à pénétrer dans la tour des Magiciens. La seule issue : s'enfuir. Alors qu'ils réussissent à s'enfuir à bord d'un bateau, le custode suprême décide de changer de mode opératoire et envoi le Chasseur sur leurs traces. Après beaucoup de feintes, de sorts et d'illusions, ils réussissent à s'échapper... Malheureusement, ils ne seront en sécurité que quelques mois avant que le Nécromancien ne trouve leur emplacement et ne finisse par renvoyer le Chasseur... Réussiront-ils à s'en sortir ? Qui est 412 ? Pourquoi leur semble-t-il familier ? Réussiront-il à se débarrasser de la ténèbre, de DomDaniel et du custode suprême ?

L'histoire est très prenante, même si elle démarre lentement, dès que l'action commence, tout s'enchaîne rapidement et on est pris dans le feu de l'action. On soulève des questions à mesure qu'on avance et du coup, on a toujours envie d'en savoir plus. Je l'ai lu très rapidement et la fin du roman m'a directe donné envie de poursuivre ma lecture avec le second tome.

Pour les personnages, on commence avec Jenna qui est l'héroïne de l'histoire, si au début elle semble vraiment terrifiée et peureuse, au fil de l'histoire, elle va prendre de l'assurance et affronter les problèmes, telle une princesse digne de ce nom. Le caractère de la défunte reine semble peu à peu se transmettre à la gamine. Elle est très attachante et elle semble vraiment intelligente. On sent qu'elle s'inquiète pour sa famille, et même pour 412 alors que lui n'a pas été sympa avec elle. Elle semble très proche de Nicko, son frère. J'aime beaucoup cette héroïne, car elle passe par toutes les émotions, elle a une certaine fragilité et une sensibilité qui fait qu'elle peut paraître très naïve et au fil du temps, elle évolue, elle commence à comprendre ce qu'implique son rôle de princesse. Elle devient plus mature et on entraperçoit la future reine qu'elle deviendra, si on lui laisse la chance de grandir.

Nicko, le frère de Jenna est intelligent, il possède des cheveux blonds et des yeux verts comme toute sa famille. Il semble être le seul à vouloir protéger sa sœur à tout prix, car il est le seul à être venu avec son père pour la revoir une dernière fois. Il arrive à se débrouiller avec la Magyk, pour autant, lui, ce qui l'intéresse ce sont plutôt les bateaux. C'est un navigateur hors-pair et heureusement, car ses talents leur seront bien utile durant leur fuite. Il y a même un moment donné, même s'il sait que Jenna n'est pas sa véritable sœur, il préfère se sacrifier, plutôt que de laisser le chasseur l'occasion de ramener Jenna. Je trouve leur complicité et leur duo, très touchant ! La bagarre entre lui et 412 est aussi mémorable ! On sent qu'il prend à cœur de protéger la petite et c'est ce que j'aime chez lui.

Silas, le père adoptif de la princesse est un personnage assez comique. C'est un magicien, mais qui a refusé de devenir apprenti pour être magicien extraordinaire. Il préférait rester simple. Pour autant, il aurait pu faire un malheur s'il avait accepté, mais il s'est contenté de sa place de magicien ordinaire. Il n'est pas le plus doué, même s'il vient d'une famille de sept six frères. Et on sait que le septième enfant d'un magicien est censé être le plus puissant, mais il se débrouille. Il me fait rire, car, clairement, il fait plus office de joker, de bouffon qu'autre chose. Après, il prend à cœur la sécurité de sa fille, il se sent d'ailleurs pas rassuré à l'idée de la laisser seule avec Marcia et tante Zelda.

412, est un personnage un peu atypique. Dès son apparition, je me suis méfiée de lui, il semblait être le genre de personnage à jouer double jeu. Au début, je ne l'appréciai pas des masses, il faut l'avouer. Il était froid, ne parlait pas, il semblait toujours se présenter comme victime. Pourtant, après qu'il ait commencé à comprendre qu'il n'était pas un prisonnier, qu'il était mieux avec eux qu'au palais, qu'il a aussi sauvé la vie de Jenna, mon regard sur lui à changer. Et puis, si Tante Zelda s'est prise d'affection pour lui, il ne devait pas être si mauvais que ça ? Intelligent, il ne parle pas pour ne rien dire, ses paroles sont pleines de sagesses et de conseils utiles. Ses remarques sont censées et il a un bon esprit de survie. J'ai été impressionné par les compétences qu'il a acquises quand il servait dans la garde. Et le revirement de situation, quand il décide finalement de les aider à combattre le Chasseur. 

Marcia a un caractère assez soupe au lait. Elle peut être adorable, comme très agaçante, en fonction de son humeur. Cela dit, je reconnais qu'elle est vachement douée dans l'exercice de la Magyk. Pour autant, j'aurais aimé qu'elle soit un peu moins "forte", car du coup, on a un peu l'impression qu'elle est invincible. Mais au fil du roman, on s'aperçoit, qu'elle n'est pas si forte, puisqu'elle réussit à se faire capturer par le custode et à être enfermé dans le donjon numéro 1. C'est pas mon personnage préféré, j'avoue.

DomDaniel qui est l'ex-magicien extraordinaire est le méchant de l'histoire. Je vous avouerai que ce personnage à toutes les caractéristiques requises pour qu'on le déteste. Il est méchant, il veut tuer une gamine sous prétexte qu'elle le gêne pour redevenir le magicien extraordinaire et surtout, il est imbu de lui-même et traître ses sbires comme des moins-que-rien...Bref, c'est le mec antipathique par excellence, qui ne jure que par le pouvoir et la vengeance. Il n'a pas vraiment de but à part celui d'acquérir le plus de pouvoir possible. Pour moi, ce n'est pas un méchant super badasse, ou que j'aime détester.

L'écriture est fluide, au début, on met en place l'histoire et après lorsque l'action commence, on est happé dans un tourbillon d'aventures. Tout s'enchaîne, on n'a pas le temps de s'ennuyer clairement ! C'est rythmé, on a des passages un peu plus calmes, pour repartir dans une nouvelle vague. Le vocabulaire est simple, on comprend ce que veut dire l'auteur.

Pour ce qui est du scénario, je trouve cela intéressant que dans un roman comme celui-ci, avec une héroïne, on n'a pas d'histoire d'amour. En général, dans ce genre-là, on finit toujours par l'héroïne qui tombe amoureuse, mais pas ici. C'est vraiment basé sur une princesse qui doit survivre à toute une horde de créatures qui veulent sa mort afin d'accéder au pouvoir suprême. Ce qui est original aussi, c'est que ce soit une fille que l'on suit, qui soit l'héroïne de l'histoire. On a plus souvent l'homme qui est considéré comme héros. Du coup, c'est fort plaisant ! L'histoire en elle-même est pleine de clichés, cependant on a quand même quelques originalités, même si parfois, on le devine bien avant que la réponse nous soit donnée. Je pense notamment à l'identité de 412. Pour ma part, je l'ai compris lors de sa conversation avec Jenna, par rapport à l'anneau. Mais on nous l'explique qu'à la fin du roman. J'ai trouvé super intéressant le dragon transformé en bateau. J'aime beaucoup les dragons, donc savoir qu'un véritable dragon vit à l'intérieur d'un navire, c'est assez inattendu.

À la fin, on nous révèle la véritable identité de 412 et de l'apprenti-magicien de DomDaniel. Tout est bien qui finit bien, un peu comme les comptes de fées. De temps en temps, une fin qui se termine bien, c'est bon pour le moral. Du coup, le secret qui est révélé, moi, je l'avais deviné bien avant, mais au moins, j'en ai eu confirmation. J'ai bien aimé comment c'était tourné, je ne suis pas déçue de comment le roman se termine. Cela m'a donné envie de lire le second tome et j'espère qu'il sera tout aussi bien que celui-ci.

Conclusion
Ce premier tome est plein de surprises, d'action, d'humour. J'ai trouvé original que ce soit une héroïne, que l'on est un dragon en bateau. Les personnages sont attachants, on aime savoir ce qui va leur arriver, même si le personnage du nécromancien, je n'ai pas du tout été séduite. L'histoire est bien travaillée, les découvertes que l'on fait ne sont jamais dues au hasard, comme l'anneau découvert par 412. Tout s'enchaîne bien et on est plongé dedans. C'est très additif, au point que j'ai dévoré le livre... Je suis conquise par ce premier tome de la saga, et j'espère l'être avec le suivant...

Citations qui m'ont marqué
«C'est ainsi que fonctionnaient les livres de Magyk : l'inventeur d'un sort notait la formule et les instructions sur le premier objet qui lui tombait sous la main. En effet, mieux valait ne pas perdre de temps, car les magiciens étaient réputés pour leur distraction et la Magyk s'évaporait quand on tardait à la recueillir. »
«-Voici l'histoire de ta vie. Tu es né dans une masure du port.
-Tu étais un enfant horrible(...)
-Personne ne t'aimait(...)
-A part ton chien(...)
-Mais il est mort.
»
Note
Global : 8,5/10 (Très bon)
Scénario : 9/10 (Excellent)
Histoire : 9/10 (Excellent)
Écriture : 9/10 (Excellent)
Suspense : 7/10 (Bon)
Originalité : 8/10 (Très bon)
Additivité : 10/10 (Superbe)
Pédagogie : -
Créativité : 8/10 (Très bon)
Personnages : 8/10 (Très bon)
Humour : 8/10 (Très bon)
Fin : 9/10 (Excellent)

Cette chronique touche à sa fin, merci de l'avoir lu jusqu'au bout. J'espère qu'elle t'aura plu ? Et toi, connaissais-tu ce livre ? Qu'en as-tu pensé ? Ma chronique t'a-t-elle donné envie de lire le roman ? Qu'as-tu pensé des personnages ? Quel est ton préféré ? Et celui que tu as détesté ?   Dis-moi tout ceci en commentaire, cela me ferait plaisir. Je t'embrasse très fort, et à la prochaine pour un nouvel article ♥. 
PS; L'image qui illustre l'article n'est pas de moi, elle a été trouvé sur pixabay (ici) !

Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In critique littéraire Dons Enquêtes Fantastique Litterature Littérature livres Mangas Mystères Pouvoirs Thriller

Erased de Kei Sanbe

Coucou ♥ comment allez-vous ?

J'espère que vos vacances d'été se passent bien ? Pour ma part, je profite du fait que mon travail est au point mort pour rattraper mon retard dans mes lectures. Si vous me suivez sur les plateformes tel que livraddict, babelio ou booknode, vous avez dû voir que ma PAL est passée de 69 à 93 ! Aussi, je participe à un challenge qui me permet d'avoir un bonus dès que j'ai lu cinq livres. Ce bonus, me permet d'acheter un livre par tranche de 5 livres lus, intéressant non ? Comme ça, je peux quand même continuer d'acheter, mais plus modérément.

Bref, pour notre article du jour, on se retrouve avec une critique littéraire. On va parler manga (ça fait une éternité, je crois que je n'ai pas lu de mangas), il m'a été envoyé dans ma box le Petit Colibri, il y a plusieurs mois, maintenant.

Titre du manga : Erased
Auteur du manga : Kei Sanbe
Sortie en France : 3 Juillet 2014
Éditeur : Kion
Type de livre : Manga (Thriller, Fantastique)
Nombre de pages et de tomes sortis : 196 pages, il y a 9 tomes.
Résumé de la quatrième de couverture : Nous sommes en 2006. Satoru Fujinuma est un mangaka qui n'arrive pas à faire décoller sa carrière. Pour arrondir ses fins de mois, il travaille comme livreur de pizza. Réservé, Satoru ne s'ouvre pas au monde qui l'entoure. Pourtant, il a la capacité de revenir quelques minutes en arrière avant qu'un accident ne se produise. Un jour, à la suite d'un événement soudain, Satoru est ramené 18 ans auparavant, quand il était encore à l'école primaire, lui donnant ainsi la possibilité d'arrêter un criminel qui avait enlevé et assassiné trois de ses camarades.

Introduction
Erased a été scénarisé et illustré par Sanbe Kei, c'est son dernier manga publié en 2014 (en France). Il a écrit d'autres mangas dont Le berceau des esprits (2011) ou encore Testarotho (2003). Il est connu pour ses traits fins et voluptueux, ainsi que pour ses héroïnes très sexy. Dans ce manga, on suit l'histoire de Satoru Fujinuma, qui possède un don assez particulier : remonter le temps pour empêcher un incident de se produire. Bien évidemment comme tout pouvoir, celui-ci à ses limites, comme on pourra le constater dans l'histoire. C'est quelqu'un de très réservé, qui a dû mal à se socialiser avec les autres. Cela se passe au Japon (normal, c'est un manga haha, ce cliché !) et on oscille entre présent et passé. Un jour, alors que le même moment semble se répéter, il tente de trouver l'élément dangereux afin d'arrêter cette "boucle temporelle", mais en faisant cela, il se retrouve lui-même victime d'un accident et se retrouver à l'hôpital..

Histoire
Satoru tente tant bien que mal de percer dans le milieu très dur du manga. Mais il a beau faire des efforts, ce n'est jamais suffisant et les maisons d'édition refusent toute de le publier. Prétextant un manque de sentiments que le lecteur est censé ressentir. Il finit par se demander si ses histoires ne manquent pas d'émotions, parce qu'il se sent vide à l'intérieur. C'est une problématique intéressante qui est développée dans ce premier tome. Au fil de l'histoire, on apprend ce qu'est son don, qu'il nomme "rediffusion", car quand un incident se produit, une boucle temporelle se créer l'obligeant à revivre la même scène, jusqu'à ce qu'il trouve l'élément dangereux et le supprime, sauvant ainsi la vie d'une ou plusieurs personnes au passage. Peu après que son pouvoir se mette en fonctionnement, il se retrouve victime d'un incident qui le met hors course pendant 48h. C'est sa collègue Airi qui lui explique un peu ce qui s'est passé, même s'il se rappelle de tout l'évènement. Moins d'une semaine plus tard, son don se manifeste de nouveau et il trouve cela étrange. On sent qu'il se pose des questions et quand sa mère débarque, le scénario gagne en humour.

En l'espace d'une semaine, il revit deux rediffusions et il trouve que ça commence à faire beaucoup. Il se replonge dans son passé, qui à la suite de son accident, remonte à la surface. Il se souvient d'une certaine période de son enfance, lorsqu'il était au cm2 et que des enfants de son entourage se faisaient kidnapper et plus tard, on a découvert qu'ils avaient été tués. Après avoir découvert l'élément déclencheur de son pouvoir : l'empêchement d'un kidnapping, il se replonge dans ses souvenirs, persuadé que ça a un lien avec ce qui se passe maintenant. La mère du héros semble également en savoir plus qu'elle ne lui dit et d'ailleurs, elle va se retrouver dans de beaux draps après que le tueur ait compris qu'elle savait qu'il était. Dans un effort désespéré pour sauver la femme qui l'a mit au monde, Satoru décide de se servir de son pouvoir pour revenir quelques minutes en arrière. Malheureusement, il se retrouve projeté dans le passé. Cette fameuse année, où enfant, certains de ses camarades ont disparu et ont été assassinés...

Personnages
Satoru Fujinuma est le protagoniste principal, pourtant, il n'a rien du héros typique. Il n'est ni adulé, ni spécialement apprécié, pourtant, il attire la sympathie et la bienveillance des gens. Il est très renfermé sur lui-même et ne se mêle pas spécialement des gens qui l'entourent. Le fait qu'il persiste dans son idée de devenir mangaka, de ne pas abandonner et baisser les bras malgré les nombreux refus, montre une grande force morale et j'admire cela. Il montre que peu importe les obstacles, si l'on a un objectif, faut continuer pour y arriver. Je me suis attachée à lui, je me suis mise à l'encourager, à vouloir le voir réussir, à le voir trouver les réponses à ses questions.  Un héros atypique qui donne envie de poursuivre son histoire.

Airi Katagiri, c'est la lycéenne et collègue de Satoru. Ils travaillent tous les deux dans la même pizzeria et c'est la seule qui prend la peine de se déplacer pour prendre de ses nouvelles après son accident. Elle prend même sa défense et raconte ce qui s'est réellement passé à leur patron, de sorte que Satoru n'est pas d'ennui dû au scooter fracassé à la suite de la collision avec le camion. Elle semble avoir un réel respect pour lui et elle essaye par tous les moyens de le dérider. Sa façon d'agir est tantôt gamine, tantôt adulte, on sent qu'elle est mature, mais qu'elle garde son côté enfant. Elle est d'ailleurs très curieuse lorsqu'elle apprend pour le manga de son collègue. Elle est surprise, car elle ne s'attendait pas à cela venant de sa part. C'est un vrai moulin à paroles et elle exaspère parfois le héros, mais c'est très drôle leur relation. Je l'apprécie beaucoup, elle apporte une réelle touche de frais à ce livre.

Sachiko Fujinuma, la mère de Satoru est une femme forte, indépendante, déterminé et ferme, qui a parfois du mal à montrer ses sentiments à son fils. Pour autant, elle aime son fils d'un amour inconditionnel, la preuve  lorsqu'elle part de son petit village d'Hokkaidô jusqu'à la capitale de Tokyo pour prendre soin de son enfant après son accident. Satoru la prend pour une sorcière qui ne vieillit pas, car d'après lui, elle n'aurait pas changé depuis son enfance. Même Airi, lorsqu'elle la rencontrera pour la première fois, la prendra pour la sœur du jeune homme et pas pour sa mère.  On sent qu'elle a à cœur de protéger sa progéniture par tous les moyens possibles. Lorsqu'elle comprend ce qui se passe, elle préfère ne rien lui dire et s'occupe seule de faire ses recherches, ce qui lui vaudra d'être dans le pétrin. Je trouve cela chouette de voir une femme qui s'affirme comme tel, qui n'est pas nunuche et surtout qui garde la tête froide et sait se débrouiller. J'adore ce personnage et ses répliques m'ont parfois fait mourir de rire. C'est un personnage intéressant qui amène de la couleur et enrichit le scénario.

Bref, vous l'aurez compris, j'aime beaucoup les personnages de ce manga d'une manière générale et pour moi c'est ce premier point qui est important pour faire une bonne histoire et qui va me permettre d'accrocher ou non au livre.

Écriture
Vu que c'est un manga, on a souvent du dialogue, même si l'on a quelques explications pour nous aider à comprendre l'histoire. C'est fluide, ça s'enchaîne rapidement, on ne s’ennuie pas. L'écriture se suffit à elle-même (avec les dessins) pour qu'on comprenne où veut en venir l'auteur. Les mots utilisés sont clairs et compréhensibles, le vocabulaire employé est assez riche, on n'a pas de répétition trop lourde. J'aime beaucoup sa plume et sa façon de nous tenir en haleine, de nous dévoiler que certaines brides d'informations, cela nous permet de vouloir en savoir plus, de nous "obliger" à poursuivre notre lecture pour découvrir le fin mot de l'histoire.

Scénario
Le thème est bien respecté, il s'agit d'un thriller avec du fantastique, il y a aussi une part d'enquête et de suspense. On est très vite pris dans l'histoire, l'auteur sait comment tourner le manga pour susciter notre intérêt et faire en sorte que l'on dévore cette œuvre littéraire.  Les dessins sont bien faits également et cela nous aide à nous plonger plus facilement dans le scénario, on est directement immergé dedans. Je suis fan et l'effet papillon utilisé comme thème principal est très bien choisi.

Fin
Ce premier tome s'achève avec la mort d'un personnage du coup le héros décide d'user pour la première fois de son pouvoir à des fins personnelles afin d'empêcher cela. Malheureusement, il arrive trop tard, ce qui nous montre aussi les limites de son don. Pour autant, il ne baisse pas les bras et réessaie une deuxième fois. Cette fois-ci, il réussit, mais à un petit détail près : il se retrouve dans le passé en 1988, soit à l'époque où il n'était qu'un enfant, en cm2. Il va alors devoir tout mettre en œuvre pour découvrir ce qui s'est réellement passé cette année-là et savoir qui est derrière tout cela. J'ai bien aimé la fin, même si c'était prévisible à partir de la mort du personnage.  Je suis un peu déçue qu'ils aient choisi de le faire mourir, mais après, c'est dans la logique des choses, car sans cela, Satoru ne remonterait pas dans le passé, ne pourrait pas découvrir l'identité de l'assassin, bref, un véritable effet papillon.

Conclusion
J'ai bien aimé l'histoire, qui est bien écrite et ficelée, les dessins sont très bien fait, visuellement, c'est très joli et harmonieux. J'ai bien aimé les personnages, ils nous font ressentir des émotions, on se sent proche d'eux, on s'identifie à eux. L'écriture fluide, les actions qui s'enchaînent, on ne s’ennuie pas. L'humour est présent, du coup, malgré le côté un peu sombre du manga, cette touche humoristique est le bienvenu. La box le petit collibri a bien respecté les thèmes que j'avais demandés donc on est parfait à ce niveau. La fin est top aussi même si j'aurai s aimé que ce soit un peu moins...prévisible. J'ai adoré ce premier tome et vu que mes questions sont restées sans réponse, j'ai hâte de lire le prochain tome et je vais courir me l'acheter sans aucun doute ! Merci beaucoup pour cette découverte !

Note
Global: 10/10 (Superbe) 
 Scénario: 10/10 (Superbe) 
Écriture: 10/10 (Superbe) 
Suspense: 7/10 (Bon) 
Originalité: 10/10 (Superbe) 
Additivité: 9/10 (Excellent) 
 Pédagogie:
 Créativité: 9/10 (Excellent) 
Personnages: 9/10 (Excellent) 
Humour: 9/10 (Excellent)
Fin: 9/10 (Excellent)

Nous voici arrivés à la fin de cette chronique, j'espère que ça t'a plu ? Tu connaissais ce manga ? Qu'en penses-tu ? As-tu déjà entendu parler de l'anime ? Si oui, l'as-tu regardé ? Qu'en as-tu pensé ? Que penses-tu de cette histoire ? N'hésite pas à répondre à ces questions dans les commentaires et à échanger avec moi. J'aime beaucoup savoir ce que vous pensez ! En attendant mon prochain article, je vous fais des bisous et prenez soin de vous !

PS: Image par StockSnap de Pixabay

Read More

Share Tweet Pin It +1

4 Comments

In babelio bibliothèque virtuelle booknode challenge livresque lecture Livraddict numérique organisation web

Mes bibliothèques virtuelles

Coucou mes chats ♥, j'espère que vous allez bien ?

Je sais que ça fait très longtemps que je n'ai pas écrit sur le blog, je m'en excuse. Je vais essayer de reprendre mon rythme normal à savoir un article toutes les deux semaines et une vidéo toutes les deux semaines. D'ailleurs, en parlant de vidéo, j'en ai sorti une il y a trois semaines, il s'agit d'un unboxing sur le thème Harry Potter (ici). Foncez voir la vidéo si vous aimez l'univers !

Passons au sujet du jour : les bibliothèques virtuelles. Il existe de nombreux sites pouvant référencer les livres que l'on a. À l'ère du numérique que nous connaissons aujourd'hui, je trouvais sympa de vous faire partager les sites sur lesquels tous les livres de ma bibliothèque sont référencés. Afin que lorsque j'achète un roman ou que l'on m'en offre un, on puisse voir d'un coup d'oeil si je l'ai ou non. Je vais vous en présenter trois que j'utilise pour certains depuis longtemps pour d'autres plus récents.

Booknode

C'est le site () où je suis inscrite depuis le plus longtemps. On peut renseigner sa bibliothèque (par ici pour la mienne) dans différentes listes selon notre appréciation du livre, on peut aussi créer des sous-dossiers pour regrouper les livres d'une même saga ensemble ou d'un même auteur, etc. On peut y ajouter une date de lecture (début et fin), lui mettre une note selon certains critères, laisser un commentaire, des extraits, etc. C'est un site relativement complet avec des recherches par thème, sous-thème, etc, on a également, les dates de sortie des prochains livres. Une partie forum plutôt bien développée, des quizz, une chatbox, plein de petits guides pour se repérer sur le site après notre inscription. Ils ont fait le même genre de site pour référencer les films (ici).

Livraddict

Je l'ai découvert tout récemment (). On n'a là encore pas mal de catégories (lecture en cours, saga littéraire, PAL, Wishlist, ceux qu'on a abandonnés, etc). On peut voir notre progression livresque (ma biblio ici) avec une petite barre qui se remplit à mesure qu'on lit le livre (en renseignant le nombre de pages lues). On peut y renseigner, notre blog, notre chaîne YouTube, nos réseaux sociaux et puis s'abonner aux gens qui ont des lectures semblables aux nôtres pour découvrir de nouveaux romans. On peut faire part de nos avis, y mettre le lien vers notre chronique complète (pour ceux qui ont un blog ou une chaîne). Il y a aussi une partie forum où l'on peut échanger sur nos lectures, faire des jeux, des challenges, etc. On peut mettre s'en remettre au hasard pour choisir son nouveau livre à lire ou à acheter lorsqu'on n'arrive pas à se décider (un vrai plus selon moi).

Babelio

Pareil que pour L.A, je me suis inscrite récemment. Il est moins développé que ces confrères () (pas de partie forum, pas de jauge de progression de lecture, mais on a la possibilité de mettre les livres qu'on a empruntés et ceux que l'on nous a prêtés. On peut publier des critiques, des citations, il y a des quizz aussi. On a des badges et un défi lecture que l'on peut ou non faire. Chacun des sites que j'ai présenté se complète et c'est la raison pour laquelle je suis sur les trois. Mon profil babelio (ici)

Personnellement, je suis ravie de ces sites, il en existe bien d'autres, mais ce sont ceux que j'utilise et que je trouve moi le plus approprié à mon utilisation. Sur ce, j'espère que cette chronique vous a plu ? N'hésitez pas à me dire quelles sont les bibliothèques virtuelles que vous utilisez en commentaire et à développer en donnant leurs points forts et faibles ! Connaissiez-vous ces sites ? Si oui, qu'en pensez-vous et est-ce que vous les utilisez ? Dites-moi cela en commentaire ! Je vous souhaite une bonne journée et je vous dis à très vite pour un nouvel article. Prenez soin de vous !

Read More

Share Tweet Pin It +1

14 Comments