In Aroma-zone aromazone Beauté fond de teint Gemey Maybelline Gifi hydratation La Foirefouille Lips maquillage mascaras ongles produits finis produits pour le visage Trucs de fille Yves Rocher

Mes produits finis #7

 Coucou mes chats ♥, j'espère que vous allez bien ?

Vous avez passé une bonne semaine (malgré la chaleur qui s'est abattue un peu partout dans le monde) ? Pour ma part, au boulot avec la chaleur qu'il fait c'est un peu dure, mais, heureusement, il fait quand même plus frais que si je travaillais dehors, donc je n'ai pas trop à me plaindre. Et je souhaite un bon courage à toutes les personnes qui doivent, malheureusement, faire leur travail en plein soleil.

Aujourd'hui, on va parler de mes produits terminés. J'en ai beaucoup qui se sont accumulés, alors, je vais essayer d'aller très vite, afin que ce ne soit pas un article trop long pour vous à lire.  

Teint (make-up)
On commence par la catégorie teint avec les produits maquillages que j'ai finis récemment.

Poudre translucide matifiante (Kiko), Poudre libre (Foire'fouille), Base de teint Matte (Kiko), Fond de teint dream velours (Gemey Maybelline) et Anti-cerne (Foire'fouille)
Invisible Touch - Kiko
Je vous la présente même plus tellement je l'achète souvent. Top niveau matité, elle a un touché très doux et avec, mon maquillage tient toute la journée sans problème. Le seul bémol ? Son odeur assez chimique, je trouve. Mais en dehors de ça, elle fait son job. Elle est disponible sur le site internet Kiko et dans tous les magasins de la marque pour le prix de 12,95€. (ici). Je la rachèterai, c'est certain, elle fait partie de mes produits incontournables !


Poudre libre - Foire'fouille
C'est une poudre légèrement teintée, parfait pour unifier le teint. Elle s'applique bien avec un pinceau poudre, et, couvre assez bien. Elle est vendue avec une petit houppette (que j'utilise pour appliquer ma bb cream en ce moment). Je l'avais prise en teinte 01 Claire (pour cet hiver), mais cet été, je l'ai prise en teinte 02 (Moyen). Je l'ai trouvé dans le magasin la foire'fouille pour 4/5,95€. Je la rachèterai si je ne peux pas acheter celle de chez Kiko. Par contre, niveau matité de la poudre, je ne suis pas convaincue !



Base de teint Matte - Kiko
Il s'agit d'une base qui matifie votre teint et qui l'empêche de briller au cours de la journée, à combiner avec la poudre Invisible Touch, pour un teint matte sans brillance durant toute la journée. Elle est transparente et s'adaptera donc à n'importe quelle carnation. Facile à appliquer. Possible que je la rachète, mais j'aimerais en tester d'autres. Fait bien son job. Elle est disponible sur le site internet et dans les magasins pour le prix de 9,95€. ()



Fond de teint dream velours - Gemey Maybelline
Facile à appliquer, je l'ai pris en teinte 10 - ivory (ivoire) qui est la teinte parfaite pour moi en hiver. Je l'appliquais au doigt ou au pinceau plat et c'était parfait. Il tient bien toute la journée. Il avait juste tendance à marquer les zones sèches de mon visage si je n'hydratais pas suffisamment celui-ci. Je ne pense plus qu'il soit disponible en magasin, en tout cas, moi, je ne le trouve plus. Sinon, je le trouvais dans les grandes surfaces comme Leclerc, Carrefour, etc. Il coûtait 12/13€.



Anti-cerne - La Foire'Fouille
Sa texture est un mixe entre une crème et une poudre. Il a du mal à se mettre sur la peau, mais après pour l'estomper, c'est facile. Il est en teinte naturelle beige. Il est aux alentours de 3/4€. J'aimerais bien tester d'autres anticernes, mais pour l'instant, je n'ai pas trouvé celui qui me convenait vraiment. Disponible dans tous les magasins La Foire'fouille.


Yeux
Je poursuivis avec deux produits pour les yeux, il s'agit de mascaras.

Cil sensational - Gemey Maybelline
Pour moi, il ressemble au Roller Lash de Benefit, en terme de résultat. Il allonge les cils en les colorant d'un noir bien opaque. Il recourbe légèrement le cil. Il sépare bien la frange, donc ça ne fait pas de pâtés. En revanche, lorsqu'il est neuf, n'hésitez pas à essuyer le surplus de matière. Donc si vous ne souhaitez pas mettre, 25€ dans un mascara, foncez prendre celui-ci, la brosse en semblable, même si elle est plus épaisse. Ce sont des picots plastiques, donc si vous n'aimez pas, passer votre chemin. Je le rachèterai pour sûr, sauf, si un mascara le détrône. Je le combine au Extra Scult de chez Kiko et le rendu est super. Vous trouverez ce mascara dans les grandes surfaces tel que Leclerc, Carrefour, Monoprix, etc pour le prix de 10/11€.


Extra Scult - Kiko
Pour ma part, en terme de résultat, il est semblable au Better Than Sex de Too Faced. Il donne du volume au cil (moins intense cependant que le Too Faced), mais il s'en approche. Pour l'instant, c'est le meilleur dupe que j'ai trouvé pour le BTS. Je le rachèterai sans hésiter, sauf si un autre mascara le détrône. La brosse est assez semblable et il est en poils synthétiques. Il coûte 8,95€ sur le site et dans les magasins. ()


Ongles
All In One - Maybelline New York
Je ne vous le présente plus. C'est la base, le top-coat et le soin fortifiant et le must ? C'est le même produit pour les trois ! Je ne jure que par lui pour mes ongles mous, cassés, qui se dédoublent. Et je n'hésite pas à laisser mes ongles se reposent entre deux poses de vernis en les nourrissant avec de l'huile de ricin. Il est disponible en grande surface pour le prix de 3/5€.


Soins/Douche
Nous en avons fini avec le maquillage, on passe donc à la catégorie des soins et de la douche.


Baume à lèvres - Dermophile Indien
Je vous avais raconté ma mésaventure avec mes lèvres gercées impossible à réparer ? (pour relire l'article, c'est juste ici ) et bien, mon avis n'a pas changé depuis la publication de ce dernier. Je ne jure plus que par le dermophile indien. Il a sauvé ma vie (et mes lèvres haha). Le meilleur baume de tous les temps que je recommande à 100%. Bref, vous l'aurez compris, je le rachète encore et encore. Il coûte environ 4€ disponible en pharmacie, para-pharmacie et grandes surfaces.


Lait parfumé pour le corps - Yves Rocher
Si vous me suivez, vous savez que j'adore utiliser des produits hydratants pour le corps. J'ai terminé ce lait pour le corps de chez Yves rocher et je suis encore en train d'en utiliser un et j'en ai encore quelques autres à finir aussi. Il sent divinement bon, celui-ci, c'était l'odeur du So Elixir Bois Sensuel (comme le parfum). Il coûte 20,50€. Je ne le rachèterai pas à cause de son prix excessif, je trouve. Il y a des produits hydratants qui sont bien moins chers ! (ici)


Gel douche au Monoï - Yves Rocher
Ce gel douche est un bijou, son odeur est divine et on a l'impression d'être en vacances avec cette senteur. Je ne m'en lasse plus et chaque été, je le rachète, comme ça même si je ne pars pas en vacances, j'en ai la sensation haha. J'ai pris le format 200ml, au prix de 3,90€, mais, il existe aussi en 400ml. ()


Hydrolat Ylang-Ylang - Aroma-zone
Cet hydrolat me servait à nettoyer mon visage le matin et le soir. L'odeur est très spéciale et assez forte, même si elle ne durait pas sur la peau. Si vous avez le nez assez sensible, je ne vous la conseille pas. Je l'utilisais quand je pensais encore avoir la peau grasse à tendance acnéique. À la fin, je l'utilisais sur mon cuir chevelu pour stimuler la pousse. J'avais le 200ml pour 6,90€. Je ne pense pas le racheter, tout simplement, car ça ne correspond pas à mon type de peau du coup. (ici)


Eau micellaire - Yves rocher
Je l'ai reçu en échantillon de 50ml. Il est dit qu'il est pour les peaux sensibles et qu'il n'irrite pas les yeux. Perso, j'ai trouvé qu'il irritait autant que mes lingettes démaquillantes (que j'ai arrêté d'utiliser). Je ne suis pas convaincue par ce produit, sur moi. Je ne l'achèterai donc pas. Il coûte 9,90 € en 200ml. ()
 

Baume à lèvres - Yves Rocher
Celui-ci faisait partie de la gamme de Noël, il y a deux ans, je crois. J'adore son odeur : vanille épicée. Après, il faut aimer, c'est sûr, mais moi, je suis conquise. Il hydrate bien les lèvres, en tout cas, je n'ai pas eu de dessèchement ou ce genre de soucis. Bref, je le recommande et pour sûr je le rachèterai. Je ne pourrais malheureusement pas vous donner le prix, ni même un lien vers le produit, car il n'est plus en stock.


Masque fleur de cerisier
Je ne connais pas la marque de ce masque, ni même où le retrouver, mais si vous en voulez des similaires, je vous mettrai quelques liens :). J'aime beaucoup l'odeur qui sent exactement comme son nom l'indique : cherry blossom. Il s'agit d'un masque d'une marque coréenne au vu des écritures. On me les a offerts, du coup, voilà pourquoi j'ai aussi peu d'infos dessus. N'empêche, il apaise bien la peau, surtout après une semaine chargée où vous avez dû vous maquiller, puis vous démaquiller et recommencer, sans arrêt. Il est parfait ! (Voici ceux que j'ai trouvés pour le moment : ,, )


Cette chronique de produits finis est terminée ! J'espère qu'elle n'aura pas été trop longue à lire et si tu as été jusqu'au bout, met un petit (#Survivor). N'hésite pas à me dire en commentaire si ça t'a plu ! Et toi, quels produits as-tu fini récemment ? Lesquels tu rachètes ? Et ceux que tu ne reprendras jamais ? As-tu testé des produits dont j'ai parlé ? Lesquels et que penses-tu ? Dis-moi tout dans les commentaires. En attendant, je te fais d'énormes bisous et je te dis à très vite pour un nouvel article. Prends soin de toi, petit chat ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

0 Comments

In Cinema Cinéma Comédie critique cinématographique Espagne Films Humour Ibiza Romance

Ibiza film par Netflix

Hello les amis ♥, vous allez bien ? Je suis super contente de pouvoir vous retrouver toutes les semaines comme avant ! Écrire me fait du bien et ça me permet de partager avec vous mes coups de cœur et mes déceptions. J'espère que vous profitez de vos vacances ? En tout cas, pour rester dans le thème et pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir voyager et aller dans un autre pays, je vous propose une critique cinématographique sur le film Ibiza. Je vous laisse de suite avec la fiche descriptive du long-métrage et ce que j'en ai pensé.

Affiche du film et deux images tirées de ce dernier
Ibiza est une comédie romantique américaine, réalisé par Alex Richanbach. Il s'agit d'une production originale de Netflix. Il a été produit par Will Ferrell, Adam McKay, Nathan Kahane et Kevin Messick et les sociétés de production Gary Sanchez Production, Good Universe et Netflix. Il a été écrit par Lauryn Kahn. Il s'agit d'un long-métrage de 94 minutes, sortie le 25 mai 2018 en Amérique et en France.

Synopsis
En voyage d'affaires à Barcelone, Harper a emmené ses deux meilleures amies. Mais son coup de foudre pour un DJ craquant les propulse dans une folle aventure à Ibiza.

Acteurs principaux
- Gillian Jacobs interprète Harper, l'actrice est connue pour avoir été Leslie dans Gardens of the Night (2008), Emily dans The Big Ask (2013) ou encore Sadie dans Visions (2015).
- Vanessa Bayer est Nikki, elle a joué comme étant Nikki dans Trainwreck (2015), Tara dans Carrie Pilby (2016) ou encore Bitsy Bear dans The Polka King (2017).
- Phoebe Robinson a incarné Leah, elle est connue grâce à ses podcasts sur internet.
- Richard Madden est devenu Leo West, l'acteur a joué le rôle de Elliot dans Strays (2011), Robb Stark dans la série télévisée Game of Thrones (2011-2013) ou encore Shane Hunter dans Group B (2015).

Introduction
J'étais chez une amie quand je l'ai vu pour la première fois, il y a plusieurs semaines, mais avec mes soucis d'ordinateur, je n'ai pas pu vous en faire une critique. Aussi, ai-je décidé de le revoir une seconde fois, afin de pouvoir vous dire ce que j'en pense en toute honnêteté.

Mon avis
Le scénario est sympa. Il n'est pas franchement original, mais on se laisse porter par l'histoire. Une femme d'une boîte de communication est envoyée par sa patronne en Espagne afin de conclure un contrat exclusif. C'est la chance de sa vie. Elle a 3 jours pour convaincre les clients potentiels qu'ils doivent signer avec elle. Mais que serait-ce la vie, si elle était un long fleuve tranquille, n'est-ce pas ? Embarquant ses deux meilleures amies, qui l'entraînent dans une boîte, elle va faire la connaissance de Leo, DJ. On voit à leur regard, l'un comme l'autre, que c'est le coup de foudre. Je n'ai jamais connu ça, bien sûr, j'aime mon copain, mais avec lui, ça s'est fait progressivement. Aussi, ai-je un peu de mal à comprendre, comment, d'un simple regard, on peut tomber amoureux d'une personne. Mais je ne suis pas là pour juger, chacun fait comme il veut et l'amour, ce n'est pas comme si on pouvait le contrôler quand ça nous tombe dessus, n'est-ce pas ?

Alors qu'il lui donne son numéro de téléphone sur une serviette en papier, ce dernier rejoint la scène pour faire le show. Dans le même temps, Nikki et Leah, ses deux amies, se sont fait inviter à une fête chez un monsieur dont elles ignorent tout. Pour la convaincre, l'homme lui dit que Leo doit passer le voir et donc qu'elle peut l'attendre là-bas. Au final, après un tas de péripéties, il s'avère que le Dj n'est pas venu chez l'homme qu'elles ont rencontré en boîte. Mais, une publicité leur indique la prochaine destination de la star : Ibiza. Il se produit le lendemain soir là-bas. Mais le surlendemain soir, Harper a un dîner avec ses clients. Les deux amies tentent de convaincre la jeune femme d'y aller, car c'est une occasion en or. Et si c'était l'homme de sa vie et qu'elle passait à côté ? Les voilà donc partie pour Ibiza. Ou il leur arrive encore des aventures, mais elles sont à bon port. Harper retrouve son DJ, Leah passe à l'action avec un footballeur rencontré dans l'avion et Nikki envoie des textos à Diego, le contact de travail de son amie à Barcelone.

Écourtant sa performance pour passer du temps avec sa dulcinée, le DJ l'emmène dans sa chambre. Les amies de la jeune femme la préviennent de mettre un réveil, car leur avion décolle à huit heures le lendemain, puisque le rendez-vous avec ses clients a été décalé au lendemain matin 11h. Après une nuit passée ensemble, l'employée de l'agence de com' se rend compte que le réveil n'a pas sonné et qu'elle a son avion dans 20 minutes. Leo l'accompagne à l'aéroport et leurs adieux sont déchirants. Elle arrive à destination, après un tas de péripéties. Pour finir, malgré le ton léger du long-métrage, je pense qu'il veut nous faire passer un message important. Il veut nous dire de faire ce qu'on pense être bon et juste pour nous-mêmes. Qu'on ne doit pas laisser passer une occasion à cause de mauvaises raisons. On doit foncer et se battre pour faire ce qu'on veut.

Les personnages sont marrants et on s'attache à eux. Il est intéressant de voir le décalage entre Leah et Nikki et Harper. Les deux premières sont fofolles, elles n'ont peur de rien et foncent tête baissée. Tandis qu'Harper est plus coincé, dans le sens où elle est trop sérieuse et pour se libérer complètement, il faut qu'elle soit sous l'emprise de drogue. On sent que c'est un peu la tête du groupe, celle qui prend les décisions réfléchies et qui ne lâche jamais prise. Ce qui n'est pas très bon en soi. Si on ne décompresse pas, qu'on est tout le temps à fond dans son boulot, on arrive à ne plus voir les chances qui s'offrent à nous, les occasions qu'on loupe. Et un beau matin, on se réveille et on se dit, mais qu'est-ce que j'ai fait de ma vie ? Vous voyez le genre ?

Je pense que si je devais m'identifier à un personnage, ce serait celui d'Harper. Je ne lâche jamais prise, je suis à fond dans tout ce que j'entreprends. De ce fait, j'ai la tête sur les épaules et j'ai une énorme pression sur mes épaules. Il faut que tout soit parfait et si ça ne l'est pas, je recommence. Et franchement, c'est nocif, aussi bien pour la santé que pour le moral. Même mon entourage en souffre...Ce film m'a fait réaliser combien, je devais arrêter de me projeter dans l'avenir et plutôt vivre au jour le jour, voir les occasions qui me sont présentées et les saisir. Je finirai bien par arriver à destination non ?

Les acteurs sont pour les trois-quarts de parfaits inconnus, à part Richard Madden vu dans Game of Thrones. Mais je trouve qu'ils ont bien saisi l'essence même du film. Ils se sont investis dedans et on voit qu'ils ont pris plaisir à tourner les scènes. Je les trouve bons.

Le décor est divin. Je n'ai jamais eu l'occasion d'aller en Espagne, mais ça me fait rêver ! Les plages, le soleil, les Espagnols qui ont l'air très accueillants. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti durant toute l’œuvre. J'espère avoir la chance d'y aller, un jour. Si vous aimez la fête, la musique, et vous amusez sur les plages, les clubs et rencontrer des gens amicaux, l'Espagne est fait pour vous.

Les émotions sont présentes. J'ai beaucoup rigolé tout au long du film parce qu'il y avait des scènes cocasses ! On passe par différentes émotions au fil de l'histoire et on sent que c'est vivant. On ressent des choses et on s'amuse.

Le suspense est là en petite dose. Notamment, quand il arrive aux filles des aventures extraordinaires. On se demande si elles vont arriver à destination, si elles vont s'en sortir et surtout si Harper va conclure l'affaire avec ses clients.

Les musiques sont sympas. J'aime beaucoup les musiques qui bougent comme celles qui passent dans les boîtes dans le film.

La fin, je suis déçue ! Je m'attendais à ce qu'ils se retrouvent (Leo et Harper), mais au final, non. On reste sur notre faim, on se demande s'ils vont se revoir et si leur couple va durer avec leurs boulots respectifs. Bref, je m'attendais pas à un chacun chez soi quoi. C'est dommage !

En conclusion, j'ai beaucoup aimé le film,on a beaucoup ri, on s'est mis à la place des personnages, on a espéré avec eux, on a ri avec eux, on a eu peur avec eux, mais la fin reste pour moi, le point négatif de la production. Je m'attendais à mieux. Sinon, si vous aimez rire, faire la fête, et que vous n'avez pas peur du franc-parler, foncez-le regarder ! En plus, ça tombe bien, on est dans la bonne période !

Note
Global : 8.3/10 (Très bon)
Scénario : 9/10 (Excellent) 
Personnages : 9/10 (Excellent)
Acteurs : 10/10 (Superbe)
Décors : 10/10 (Superbe)
Émotions : 9/10 (Excellent)
Suspense : 6/10 (Satisfaisant)
Musiques : 9/10 (Excellent)
Originalité : 7/10 (Bon)
  Humour : 10/10 (Superbe)
Fin : 4/10 (Bof)

Bande annonce
Si tu veux voir la B-A du film, je te conseille de cliquer sur le lien ici ♥.

Merci d'avoir lu la chronique jusqu'à la fin. J'espère que cela t'a plu ? Connaissiez-vous le film ? Comment l'avez-vous trouvé ? Plutôt d'accord avec mon avis ? Ou au contraire, vous n'êtes pas d'accord ? Quel est votre personnage préféré ? Quelle est votre scène/moment préféré ? Dites-moi tout cela en commentaire, ça me fait toujours plaisir ! Je vous fais d'énormes bisous et je vous dis à très vite pour un nouveau sujet ! En attendant, prenez soin de vous mes chats ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

8 Comments

In critique littéraire Enquêtes Femmes Harcèlement Hommes Litterature livres Policier Romans Thriller

Je te vois de Clara Mackintosh

Hello mes amours ♥, j'espère que vous allez bien ?

Je tiens à m'excuser pour ma longue absence sur le blog. J'ai eu quelques soucis de pc qui m'ont obligé à mettre mes chroniques en pause pour quelque temps. Mais, c'est fini ! Du moins, je l'espère pour un long très long moment. Je reviens avec une chronique qui m'a demandé beaucoup de travail et de temps. Et aussi, de la patience. J'ai dû relire le livre, une bonne dizaine de fois, avant de parfaire cette critique. J'espère donc que vous apprécierez mon travail minutieux.

Je tenais à vous faire une parenthèse ici, car elle peut vous concerner si vous aimez ce genre d'article. En effet, avec la nouvelle option d'Instagram, Instagram TV, je me suis dit que cela pourrait être sympa pour vous et pour moi de faire des critiques sur un autre support. Ainsi, vous aurez plus de contenus. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires (et je vous invite à me suivre sur Instagram si ce n'est pas déjà fait ici).

Titre du livre : Je te vois
Auteur du livre : Clare Mackintosh
Sortie en France : 22 mars 2017
Éditeur : Marabout
Type de livre : Roman (Action,Thriller, Suspense, Psychologie)
Nombre de pages : 462 pages
Résumé de la quatrième de couverture : Le nouveau thriller psychologique de Clare Mackintosh. Le jour où Zoe Walker découvre son portrait dans les petites annonces d'un journal londonien, elle décide de mener sa propre enquête. L'image floue n'est accompagnée d'aucune explication, juste d'une adresse Internet et d'un numéro de téléphone. Pour les proches de Zoe, c'est la photo d'une femme qui lui ressemble vaguement, rien de plus. Mais le lendemain et le surlendemain, d'autres visages féminins figurent dans l'encart publicitaire. S'agit-il d'une erreur ? D'une coïncidence ? Ou quelqu'un surveille-t-il leurs moindres faits et gestes ? Te laisser partir, son premier roman, publié chez Marabout en février 2016, s'est classé parmi les meilleures ventes du Sunday Times et a été traduit en trente langues.

Introduction
En ce moment, je suis à fond dans les thrillers, les romans policiers. J'ai ce besoin d'aventure, d'enquête, de suspense. Ils me permettent de m'évader tout en relativisant sur ma vie. Parfois, quand je passe une mauvaise journée, je me dis qu'il ne peut pas y avoir pire, pourtant, si on lit ces livres, on se rend compte qu'à côté des héros de romans, notre vie semble bien simple.

Mon avis
L'écriture est fluide, simple. L'auteur n'utilise pas de mots trop savants ou trop techniques, on arrive à comprendre le texte. J'aime beaucoup la façon dont l'auteur a choisi de couper les chapitres. Chaque chapitre correspond à une femme que l'on suit dans son quotidien. On voit ce qu'elle vit, ce qu'elle traverse. Je trouve que cette manière, de composer le roman, nous permet d'être plus proche des personnages, ou tout du moins, de nous attacher à eux. On a également des chapitres concernant la personne qui est derrière tout ça. Même si, il n'y a pas de signe distinctif permettant de découvrir si c'est un homme ou une femme, on se retrouve avec un point de vue omniscient. On sait ce qu'il se passe avec les femmes, tout comme avec le coupable.

L'histoire dans laquelle nous sommes plongées, nous fait suivre plusieurs femmes qui ont toutes un lien en commun, ou presque. Leur photo se retrouve dans le journal local, dans les publicités pour téléphone rose. Chaque d'entre elles, se retrouve avec un incident à gérer suite à la parution de leur photo. On passe du simple pickpocket à l'effraction, puis au meurtre. La police décide de s'emmêler, mais ce n'est pas si facile. La personne derrière tout ça est intelligente, rusée et calculatrice. Dès que les enquêteurs sont sur le point de découvrir une résolution au problème, soit c'était une fausse piste, soit de nouveaux éléments arrivent dans l'enquête. On sent qu'ils sont dépassés par les évènements, alors qu'ils mettent tout en œuvre pour débusquer le coupable. On suit l'enquête, tout en sachant parallèlement ce qui se passe chez les femmes. Cette façon qu'à l'auteur de se jouer de nous, de nous balader, de nous fournir des coupables "idéaux" pour finalement nous asséner la triste vérité : ce n'est pas la bonne personne. C'est frustrant et en même temps, ça donne envie de découvrir qui est derrière tout cela.

La première victime, Cathy, s'est fait dérober ses clés. Elle a entrepris de changer la serrure de la porte d'entrée. Mais bon, vu que rien ne laissait apparaître son adresse sur son trousseau de clés, elle n'a pas jugé utile de faire changer celle de la porte de derrière. Pourtant, elle a l'impression, que quelqu'un est entré dans son domicile. Une odeur d'after-shave était présente dans l'entrée, le panier à linge sale ouvert et des sous-vêtements ont disparu… Kelly, l'agent chargé de l'enquête, décide de farfouiller. Elle est d'ailleurs contactée par Zoé Walker, au sujet des publicités pour téléphone rose, dont son portrait et celui de Cathy y apparaissent. On sent que la tension monte d'un cran, lorsqu'on suit Zoé, alors qu'elle rentre du boulot. Même si, au final, on ne la suivait pas, que c'était une méprise. Un petit temps de repos, entre ses mauvaises nouvelles. Simon, le compagnon de la jeune femme décide de l'inviter au restaurant, afin de la faire décompresser et éviter de ressasser cette mauvaise histoire.

Jusqu'à ce qu'elle tombe sur un article dans le journal. Une jeune femme a été assassinée, une femme dont son portrait figurait dans les annonces de téléphone rose, quelques jours auparavant. C'est l'incompréhension, l'angoisse, la tension qui augmente progressivement. Ce n'est pas juste une mauvaise blague. C'est réel, et cela, peut-être fatale pour ces femmes prisent comme cible. On se sent vraiment impliqué dans les histoires de ces femmes. Dans leur quotidien. Chaque chapitre, nous fait découvrir ce qui se passe dans leur vie, on a le côté flic, l'enquête. On suit l'évolution avec l'agent Swift, de l'autre, les victimes, comment elles le vivent, comment elles essayent de poursuivre leur vie avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête. Et puis, on a aussi l'évolution de la personne qui est derrière tout ça. Qui tire les ficelles comme on dit. C'est frustrant de ne pas savoir qui sait, de voir que les flics n'ont aucune espèce d'indice pour trouver qui fait ça.

Et finalement, on découvre le coupable ou plutôt les coupables. On tombe sur les fesses, car jamais on n'aurait pu penser à ces personnes-là. On dit souvent que 80 % des crimes sont commis par des proches des victimes, et bien cette histoire le confirme. Je ne vous spolierai pas avec l'identité des criminels, mais sachez qu'ils ont été très malins. La preuve, l'un d'eux a réussi à échapper aux policiers. Tout le monde a pensé qu'il n'y avait qu'un seul responsable dans l'histoire, alors qu'ils étaient deux. Deux âmes perverses, cruelles et sans aucun regret ni remords. On pense connaître les individus avec qui nous sommes proches, mais au fond nous nous leurrons... Qui peut dire qu'il connaît et fait confiance à 100% avec ces proches ? Pas moi en tout cas. Ce roman m'a appris à ne jamais faire confiance à qui que ce soit, à toujours se méfier des gens qui nous entourent.

Comme je le disais plus haut, vu la disposition des chapitres, on se sent plus proche des personnages. On a le temps de découvrir qui ils sont, quelques éléments de leur passé, ce qu'ils font. On a une proximité avec les personnages, on peut s'identifier à chacun d'entre eux. On se retrouve immergé dans leur vie, on a des infos sur ce qu'il s'est passé avant cette histoire et quel impacte les évènements précédents ont dans leur vie actuelle.

L'héroïne de l'histoire, Zoé Walker, est une femme qui ferait n'importe quoi pour sa famille et ses amis. Elle est généreuse, mais elle a aussi la tête sur les épaules. Elle voudrait que sa fille qui veut lancer sa carrière d'actrice, ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Elle est mère, elle a eu des moments difficiles, elle a de l'expérience. Elle sait que ce genre de carrière est précaire, aussi, elle souhaite que sa fille ait plusieurs cordes à son arc. On veut ce qu'il y a de meilleur pour ses enfants et leur éviter bien des déceptions.

Kelly Swift est une enquêtrice, ancien agent de la BTP, elle est maintenant affectée à la brigade anti-pickpocket, avant de finir sur l'enquête du site internet trouverlamesoeur.com. On apprend que sa sœur jumelle a été violée par le passé et qu'elle culpabilise de n'avoir rien pu faire pour l'en empêcher. Avant, spécialisé dans la brigade des crimes sexuels, un incident s'est produit qui lui a fait perdre son travail. C'est ainsi qu'elle s'est retrouvée reléguée sur des enquêtes où elle n'avait pas à s'investir émotionnellement. Les gens la considèrent encore bien trop dangereuse. Pourtant, elle sera d'une grande aide sur l'enquête dont fait partie malgré elle, Zoé.

Mélissa est la meilleure amie de Zoé, cette dernière est toujours là pour l'aider, l'épauler. C'est elle qui gardait les enfants quand leur mère travaillait afin de pouvoir payer la maison, les factures et les courses. Ou quand elle a entrepris de faire des cours du soir. Mélissa est la gérante de deux cafés et veut entreprendre d'en ouvrir un troisième. Cette dernière a un compagnon, Neil qui travaille dans l'informatique.

Je trouve que le scénario est assez original, cette sensation de traque, le fait de prendre à l'insu des femmes des photos d'elles et les mettre dans les publicités pour le téléphone rose. Ce site internet créé pour les hommes qui n'ont pas le temps de faire des rencontres sur Internet. Ils ont là, la possibilité, d'observer les femmes qui leur plaisent, de voir s'ils sont intéressés par elle, de pouvoir leur parler en faisant semblant que leur rencontre est due au hasard. Alors qu'en fait, ils ont téléchargé l'itinéraire de leur proie.

Le suspense s'installe progressivement. L'auteur plante le décor avec une photo de l'héroïne qui apparaît dans le journal. Au début, on pense forcément à une plaisanterie de mauvais goût, puisque la photo se retrouve dans les annonces du téléphone rose. Mais plus on avance dans l'histoire et moins, cela semble être une blague.

Les histoires des différents personnages sont originales et ne se ressemblent pas. L’histoire en elle-même est originale, bien que certains clichés ont été glissés dedans.

Si vous aimez les scènes de traque, d'obsession, vous allez aimer et être addict. Même si je l'ai lu assez rapidement, je n'ai pas été totalement addict au roman. Comme vous le savez peut-être, je suis du genre à relire plusieurs fois, le livre afin de vous faire une critique complète. Mais à mesure de mes relectures, je me suis aperçue, que je me lassais assez vite. Au point de faire traîner en longueur cette chronique.

L'auteur du roman, a déployé une multitude de créativité pour rédiger ce roman et a dû faire preuve de beaucoup d'intelligence pour disséminer de petits indices, par-ci par là. C'est super de ne pas pouvoir deviner de suite qui est derrière cette histoire. Cela nous oblige à faire travailler nos méninges.

Dans ce roman, l'humour n'est pas très présent, et s'il apparaît au détour de quelques passages, on est plutôt sur de l'humour noir que sur du classique. En revanche, on a tout un panel d'émotions à notre disposition au fur et à mesure de notre lecture. On comprend que Zoé est bouleversée en apprenant la mort de Tania Beckett, et encore plus, lorsqu'elle voit le message que la mère de la jeune femme a laissé sur son compte Facebook. On n'a aucun mal à se mettre à la place d'une mère qui a perdu son enfant, lorsque soi-même on a des enfants. On se demande forcément comment on réagirait si on était à sa place, quelles sentiments on ressentirait ? Et le pire, c'est de savoir que notre photo à nous aussi a paru dans le journal et qu'il ne s'est encore rien passé. Qu'est-ce que l'on ferait si on avait une épée de Damoclès au-dessus de nous ? Prête à nous tuer au moindre faux pas.

La fin de cette œuvre est grandiose, digne d'une fin d'un film au cinéma. On est persuadé avoir bouclé l'affaire, que tout est bien qui finit bien. Mais on apprend par la suite, qu'il y avait non pas un coupable, mais deux. Et que celui-ci est toujours en liberté, dans la nature et qu'il peut très bien recommencer ce qui vient de se produire. Tout du long, le récit monte en tension et on atteint le summum lorsque Zoé et Katie se font retenir contre leur gré. On comprend alors tous les petits indices qui ont été disséminés dans le livre pour nous amener à ce moment précis. C'est terrifiant et les réactions se bousculent, mais ce n'est rien en comparaison de la révélation du dernier chapitre. Le second criminel et sans doute le plus actif des deux, qui lui n'a pas été identifié et que personne ne soupçonne l'existence. Une vraie fin de thriller comme je les aime !


Conclusion
J'ai bien aimé l'originalité du roman, l'ingéniosité dont a fait preuve l'auteur pour conter cette histoire. En revanche, je me suis rapidement lassée dans la première partie du livre, que je trouve assez plat. Ce n'est que mon opinion et cela n'engage que moi. Libre à vous de le lire et de ne pas être d'accord avec ce que je dis. Chacun a sa perception des choses et son avis propre. Loin de moi, l'idée de vous influencer de quelconque manière que ce soit. Si vous aimez la tension, le jeu du chat et de la souris, la traque, la psychologie, vous allez être ravie !


Citations qui m'ont marqué
« La routine est réconfortante, familière, rassurante. La routine te tranquillise. La routine te perdra.»

« Imagine que tu rentres tard du travail et qu’il n’y a pas âme qui vive. Tu n’as pas rechargé ton téléphone et personne ne sait où tu es. Les pas derrière toi se rapprochent et tu sais, parce que ça t’arrive tous les jours, que tu es seule ; qu’entre le quai et la sortie, tu ne verras personne. Tu sens un souffle sur ta nuque et la panique te gagne, il fait noir, il fait froid, il pleut. Vous êtes seuls, tous les deux. Toi et celui qui te suit. Celui qui te traque. À quelle vitesse pourrais-tu courir dans ce cas ? Qu’importe la vitesse. Parce qu’il y a toujours quelqu’un qui court plus vite que toi. »

« Je te vois. Mais toi, tu ne me vois pas. Tu es absorbée dans ton roman, une édition de poche dont la couverture est illustrée par une fille en robe en rouge et dont je ne distingue pas le titre, mais peu importe : ce sont tous les mêmes. Si ce n’est pas l’histoire d’une rencontre, c’est l’histoire d’une obsession, d’une traque. Une histoire de meurtre. L’ironie de la situation ne m’échappe pas. »
Note
Global : 8.8/10 (Très bon)
Scénario : 10/10 (Superbe)
Histoire : 8/10 (Très bon)
Écriture : 9/10 (Excellent)
Suspense : 10/10 (Superbe)
Originalité : 10/10 (Superbe)
Additivité : 6/10 (Satisfaisant)
Pédagogie : -
Créativité : 8/10 (Très Bon)
Personnages : 10/10 (Superbe)
Humour : 7/10 (Bon)
Fin : 10/10 (Superbe)

Cette chronique touche à sa fin, merci de l'avoir lu jusqu'au bout. J'espère qu'elle vous aura plu ? Et vous connaissiez-vous le livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Aviez-vous devinez l'identité du/des coupable(s) ? Si non, est-ce que cela vous a surpris ? Est-ce que ce livre vous a fait voir les choses différemment par rapport à la confiance qu'on accorde à nos proches ? Est-ce qu'il a changé votre vision des choses ? Le recommanderiez-vous à quelqu'un ? Dites-moi tout ceci en commentaire, cela me ferait plaisir. Je vous embrasse très fort, et à la semaine prochaine pour un nouvel article ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

6 Comments

In bloggeuse blogging Cause Enfants malades Femmes Filles Garçons hôpital interview livres

Les Rois et les Reines de la Toile par Lou Blogeuse

Bonjour les amis ♥, j'espère que vous allez bien ?

Je voulais m'excuser du fond du cœur pour ne pas avoir été présente sur les réseaux sociaux et sur le blog également. J'ai eu des soucis de santé assez importants (dont je vous parlerai peut-être dans un article si ça vous intéresse), ainsi que des problèmes d'ordinateur. Le tout cumulé, cela n'a pas été évident pour moi de rédiger un article. C'est la raison pour laquelle, je n'étais que peu présente. J'espère que ces problèmes se résoudront assez vite. En attendant, je profite d'un accès à mon ordinateur pour vous écrire quelques articles d'avance.

Aujourd'hui, je voulais vous parler de ma participation dans le livre Les Rois et les Reines de la Toile: Blogging: Mode d'emploi, trucs et astuces. Quand je parle de participation, je ne parle pas en tant qu'écrivain, mais plutôt en y apportant ma contribution. Je me suis fait interviewer par l'écrivaine Lou Blogeuse (). Elle voulait savoir le parcours que j'avais fait, quelles avaient été mes études, etc. Si vous ne connaissez pas ce livre, sachez qu'il est en vente sur Amazon (ici) au prix de 20,15€.

C'est le format broché et illustré. Après, vous l'avez en format broché mais non illustré à 15,99€ (), et le dernier format, le format liseuse numérique à 8,57€ (). Il vous permettra de faire de votre blog, un métier, une profession, un projet professionnel. Elle vous donnera tous les trucs et astuces des grands influenceurs afin de vous aider à vous perfectionner et de vous professionnaliser.

Synopsis
Vous avez un Blog et vous ne savez pas comment le propulser, l'améliorer et devenir professionnel ? Voici le livre de la clé de votre futur succès dans le monde très prisé du Blogging ! J'ai pendant plus de 6 mois été en contact permanent avec les influenceurs d'aujourd'hui. Ils m'ont livré leurs trucs & astuces pour réussir. Si vous désirez devenir blogueuse, blogueur professionnel et faire de votre passion, votre métier, ce livre est pour vous ! Enfin, Anne, plus connue sous le nom de son blog Annouchka, Directrice Éditioriale de la plateforme incontournable Hellocoton s'est prêtée à l'exercice d'une interview unique pour vous délivrer les clés de la réussite d'un Blog.


L'auteur de ce livre (qui contient 181 pages) a publié son œuvre indépendamment. C'est-à-dire qu'elle l'a publié par elle-même, sans passer par une maison d'édition. De ce fait, vous le trouverez uniquement sur Amazon (pour l'instant du moins). Il faut savoir que 1€ par livre vendu seront reversés au Mécénat de l'hôpital Necker, car son fils a été opéré du cœur là-bas, et les médecins lui ont sauvé la vie. À ce titre, elle souhaite leur témoigner sa gratitude et faire en sorte que tous puissions nous engager auprès d'enfants malades qui se battent chaque jour pour vivre.

Je trouve que c'est une belle cause et c'est pour cette raison que je vous en parle et que je le mentionne dans cet article. Il y a quelque temps, je vous avais également parlé d'un projet qui me tenait très à cœur. Une association qui aidait à la recherche contre le cancer du sein (lien ici). Je suis quelqu'un qui aime aider les gens et qui fait son possible pour venir en aide à ceux qui sont dans le besoin dès que je le peux. Maintenant, le choix est à vous, vous êtes libre d'acheter ce livre pour vous aider, pour soutenir une bonne action, ou tout simplement parce que vous souhaitez acquérir les ficelles du métier de blogueur.

Cette chronique est maintenant terminée, je vous remercie de l'avoir lu jusqu'au bout ! Et vous, que pensez-vous de ce genre de livre ? Est-ce que cela peut vous aider ? Pensez-vous l'acheter ? Êtes-vous intéressé par la participation d'un euro reversé à l'hôpital ? N'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires, ça fait toujours plaisir de pouvoir échanger. Je vous fais pleins de bisous, et je vous dis à très vitre pour un nouvel article. Prenez soin de vous ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

12 Comments

In Beauté billet d'humeur bloggeuse blogging Évènement Femmes Filles Huda Beauty make-up maquillage marque Sephora test de produits Trucs de fille

Event Sephora présentant la marque Huda Beauty


Bonsoir mes chatons ♥, j'espère que vous allez bien ?

Cette semaine, petit changement pour poster mon nouvel article. On se retrouve samedi et non jeudi. Pourquoi ? Premièrement, parce que mon ordinateur était dans l'incapacité de fonctionner, en effet, il a été démonté, torturé, massacré, dépoussiéré et nettoyé comme au premier jour. Secondo, il y avait un évènement Sephora aujourd'hui et je me suis dit que cela pourrait être sympa d'en parler ici, puisque, même si je suis une grande amoureuse des livres, j'aime beaucoup le maquillage également. Si vous avez suivi les actualités, vous savez que Huda Beauty débarque dans les Sephora ! De ce fait, nous avons été conviés à un petit-déjeuner dans le magasin, tout en nous faisant pomponner, la classe non ?

J'ai voulu prendre quelques photos et vous partager mon expérience tout au long de cet évènement. Il commençait à 9h jusqu'à 10h, même si, à mon avis, il a duré plus longtemps. Je suis arrivée sur les coups de 9h10. Il n'y avait pas grand-monde encore. J'ai été tout de suite accueillie par une vendeuse souriante et chaleureuse. On m'a proposé petites viennoiseries, boissons en tout genre pour me faire patienter jusqu'à ce qu'une maquilleuse vienne s'occuper de moi.On nous a présenté les différents produits, on nous a laissé regarder et tester les différents produits.


C'est vraiment agréable de pouvoir discuter avec des conseillères qui nous expliquent des astuces, le fonctionnement de certains produits et de répondre à nos questions. On nous demande ensuite ce qu'on veut tester (la palette de fards, le fond de teint, le highlighter, etc). Personnellement, j'avais déjà fait mon teint, car je voulais absolument tester la palette pour les yeux. La desert Dusk. Niveau colorimétrie, on retrouve des teintes similaires à la Moderne Renaissance d'Anastasia Beverly Hills. Vient enfin mon tour de me faire maquiller. La conseillère me demande ce que je souhaite tester. Je lui réponds, que j'aimerais beaucoup tester la palette de fars que je trouve absolument sublime. Elle me questionne pour savoir quel genre de maquillage, je veux, etc. Je lui dis juste que j'aime beaucoup les make-up colorés, punch, qui pète quoi.


La voilà, qui me maquille, qu'on discute, comme deux amies qui papotent en se préparant. C'est super agréable de se laisser maquiller. Je sens que celle qui s'occupe de moi est à l'écoute, qu'elle prend son temps, qu'elle fait bien son travail. Quand elle parle, c'est avec passion, on sent qu'elle aime ce qu'elle fait et c'est super. On s'échange quelques conseils, puis, vint le moment de découvrir le résultat final.


Je suis assez surprise du résultat, mais dans le bon sens. Ce n'est pas le genre de couleurs que j'ai l'habitude d'utiliser et je suis heureuse de lui avoir donné carte blanche. C'est jolie et ça change de ce que je mets d'habitude. Elle n'a pas utilisé de base à paupière. Je le porte depuis 9h30 ce matin et je me suis démaquillée vers 23/00h. Les fards n'ont pas bougé ! Toujours aussi intense, les pigments n'ont pas migré dans les plis. Juste une chose à savoir, les fards sont assez poudreux et les paillettes volatiles, donc soit vous faites votre teint en dernier, soit vous mettez une bonne dose de poudre blanche sous vos yeux pour prévenir les chutes. J'ai eu la chance de me faire prendre en photo avec la jeune femme qui m'a maquillé, la classe non ?


Niveau tarif, cela reste assez onéreux. La palette pour les yeux (voir photo ci-dessus) vaut 64,95€. C'est un coût, mais comme me l'a fait remarqué la conseillère, il y a 18 fards, et y en a des nudes, des foncés, des pailletés, de quoi se faire le look que l'on veut. Pour terminer le look, j'ai décidé de mettre sur les lèvres, un gloss métallique, le lip strobing en teinte Enchanting (19,99€). Il s'agit d'un rose légèrement pailleté qui sublime vos lèvres en les teintant d'un rose naturel. J'ai eu un coup de cœur pour le rendu de ce gloss ! Il est vraiment splendide et je vous conseille vivement d'aller le tester en magasin.

Petit aperçu du lip strobing 'Enchanting'
Je vous ai également pris quelques photos du stand Huda Beauty pour les addictes ! Avec un peu, tous les produits vendus si vous souhaitez les prix, n'hésitez pas à vous rendre sur le site Sephora (ici) ou encore à aller voir en magasin. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester leurs rouges à lèvres matte, mais j'essaierai de le faire et de vous en parler dans un prochain article.

Crayons à lèvres, 18,50€
Lip Strobing, 19,99€
Liquid matte, 21,99€
Faux cils entre 16€ et 20,50€
Palette enlumineurs, 42,99€

Je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout cet article. Je tiens à dire que je n'ai pas été sponsorisé par Sephora ou Huda Beauty pour parler de ces produits. Et vous, avez-vous été à l'évènement ? Qu'en avez-vous pensé ? Vous êtes vous fait maquiller ? Quels produits avez-vous choisis de tester ? Aimez-vous la marque ? Allez-vous craquer et acheter des produits de cette gamme ? Je l'ai fais parce que je trouve que c'est une belle marque, avec de bons produits, du moins, dans ceux que j'ai testés. Et je voulais vous faire partager cette belle découverte et que vous sachiez que la marque est désormais disponible en magasin (celui de Troyes en tout cas). Je vous fais d'énormes bisous et je vous dis à très vite pour une nouvelle chronique. En attendant, prenez soin de vous mes chats ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

20 Comments

In coup de coeur Drame Fictions Litterature Romance Sorcellerie surnaturel Suspense

Mes découvertes de fictions #1

Hello mes chats ♥ J'espère que vous allez bien ?

Cela fait un long moment que je ne vous ai pas parlé de fanfictions/fictions. Il est vrai que ces derniers temps, je me suis plutôt plongée dans les livres, que sur internet. Cependant, je voulais vous partager mes dernières trouvailles et quelques coups de cœur côté fiction. Je sais que ça peut ne pas plaire à tout le monde. Parce que pour certaines personnes, les fictions sont juste un moyen détourné de faire vivre une œuvre finie depuis longtemps. Pour ma part, je vois les fictions comme un moyen que les fans ont de pouvoir s'approprier une histoire qui leur a plu et de pouvoir lui donner le tournant qu'ils veulent et la fin qu'ils auraient aimé avoir.

Il m'est arrivé, plus jeune, d'écrire des fanfictions sur Harry Potter, parce que je voulais faire en sorte que Draco Malfoy ne soit pas cet horrible crétin arrogant et cruel qui est dépeint dans les livres. Je voulais simplement que les gens voient ce qu'il cachait derrière toutes ces brimades. Je ne l'ai jamais fini, mais ce qui comptait pour moi, c'était juste que les gens apprennent à voir au-delà des apparences. Car comme lui, les gens ne voyaient pas ce que moi, j'étais réellement. Ils se cantonnaient à cette étiquette que les autres vous collent.

Dernière faveur de hp-drago
Maxence, étudiant, apprend que la fille qui l'a toujours malmené va mourir. Il décide d'aller la voir, mais rien ne le préparait à ce qu'elle va lui demander... (Pour la lire, c'est ici)

Ce que j'en pense
Un synopsis court, concis, mais qui nous met directement dans le bain. Ce qui m'a intrigué, c'est que le garçon qui s'est toujours fait malmener par cette fille, décide d'aller la voir sur son lit de mort. Pourquoi ? Quelle raison peut le pousser à faire une chose pareille ? Les premières lignes de la fiction nous apprennent qui est ce Maxence et cette fameuse fille qui lui a pourri la vie. Ashley. Cette dernière est d'ailleurs la meilleure amie de la soeur de Maxence. La jeune fille, atteinte d'un cancer montre une autre facette de sa personnalité. Tandis que Maxence souhaite lui dire ses quatre vérités en face et lui montrer que les rôles peuvent être inversés. Ce sont deux êtres complètement différents, ils ne sont pas faits pour s'entendre, pourtant, durant cette courte histoire, on va apprendre beaucoup de choses sur eux et la relation qu'ils entretiennent. Et si deux mois pouvaient changer les choses ? Qu'en pensez-vous ? Si vous aimez les histoires tortueuses, dramatiques, de la romance douloureuse, vous pouvez foncer lire cette fiction !

L'Élue [The Mortal Instruments] de HermineDvr
Dans le Monde Obscur, toutes les légendes sont avérées. Les vampires, les sorciers, les loups-garous... Tout ce beau monde est bien réel et vit sous la protection des Chasseurs d'Ombres, ces individus mi-homme mi-ange. Ils assurent la protection du monde terrestre et des Créatures Obscures contre les démons. Cependant, l'arrivée d'une mystérieuse Chasseuse d'Ombre dotée de pouvoirs et faisant l'objet d'une étrange prophétie, va bouleverser l'équilibre à peine retrouvé de ce monde. (Pour la lire, c'est par )

Ce que j'en pense
Que de mystères sur cette fameuse chasseuse, sur cette prophétie, alors qu'on sort à peine d'une guerre sans merci entre Valentin et les créatures obscures. Dès les premières lignes, on apprend que cette fameuse Élue n'est pas très douée comme Chasseuse. Bon, elle se débrouille bien aux lancées de couteaux, mais face à une horde de démons, elle ne ferait pas le poids. Ses parents ont peur de ses pouvoirs et la tienne éloignée du monde des chasseurs d'ombre, car ils savent que les pouvoirs de leur fille peuvent être dangereux. Si elle se perdait dans ces pouvoirs, c'en serait fini de la paix entre créatures obscures et chasseurs d'ombres.

On y découvre l'évolution d'Ombelline, l'héroïne de l'histoire. Entre perte d'être aimé, souffrances dues à ses désirs envers la gente masculine et se faire marier de force, on peut dire que sa vie est loin d'être reposante. Pourtant, malgré tout ce qui lui arrive, elle tient bon, elle ne baisse pas les bras. Elle est forte et dotée d'une force de caractère incroyable. Dommage que l'histoire n'est pas finie. Elle est actuellement, toujours en cours d'écriture. Mais vous avez quand même une vingtaine de chapitres à dévorer et croyez-moi, ça vaut le coup d’œil !

Au cours d'un clair de lune de PelecIvanov
Voici une nouvelle que j'ai écrite il y a près de 10 ans (au printemps 2008).
Il s'agit d'une histoire effrayante, qui transmet un certain amour des films d'épouvante d'une époque où je n'étais pas née. (Pour lire la nouvelle, c'est ici)

Ce que j'en pense
Tout commence dans un monde normal, sans surnaturel apriori. Un homme rencontre une femme, il semble sous le charme. On sent qu'il brûle d'envie de l'inviter à boire un café, pourtant il n'en fait rien. Cependant, ce qu'il va faire par la suite pour cette femme qu'il n'a jamais eue l'occasion d'inviter et de connaître plus que ça, vaut la plus belle des déclarations d'amour. Cette fiction est magnifique tant par la beauté du geste que par l'amour profond et sincère que l'on ressent à travers ces lignes. Elle est triste, parce qu'on sait que cet homme n'aura jamais la chance de pouvoir profiter de cet amour. Elle est profonde parce que malgré que cette nouvelle soit courte, on ressent les émotions des personnages avec passion. C'est un beau texte et j'avais très envie de vous le faire découvrir. Si vous aimez les histoires dramatiques, surnaturelles et avec de l'action et du rebondissement, foncez-la lire !

Cette chronique est terminée, j'espère qu'elle vous a plu ? Est-ce que ça vous arrive souvent de lire des fictions ? Si oui, lesquelles préférez-vous ? Plutôt livre papier ou numérique ? Est-ce que vous les connaissiez ? Est-ce que mon article vous a donné envie de les lire ? Qu'en avez-vous pensé ? Je vous fais de gros bisous et je vous dis à très vite pour un nouvel article ! En attendant, prenez soin de vous ♥.

Read More

Share Tweet Pin It +1

6 Comments